Le président des biblistes protestants américains passe au catholicisme

Publié le par Daniel HAMICHE

L’événement est d’importance. Il ne fera certes pas la une des journaux mais provoque déjà une certaine crispation dans les milieux biblistes américains. De quoi s’agit-il ?
Maître-assistant enseignant les relations État-Églises à la Baylor University (Waco, Texas), la plus grande université baptiste au monde, Francis J. Beckwith, président de l’Evangelical Theological Society (ETS) , fondée en 1949 à Cincinnati (Ohio) vient d’annoncer sa réconciliation et sa pleine communion avec l’Église catholique, laquelle est survenue – sans doute – lors de la dernière Vigile pascale qui a enregistré des dizaines de milliers de retour au bercail catholique de chrétiens baptisés dans d’autres dénominations [1]. L’événement n’a été rendu public que le 3 mai, sur un site protestant, et le blogue du catholique Jimmy Akin (jimmyakin.typepad.com), qui n’est pas pour rien dans ce retour au bercail,  le commente aujourd’hui même.
Élu président de l’ETS pour un an le 17 novembre dernier, le professeur Francis J. Beckwith est né en 1960 à New York. Baptisé catholique et éduqué dans des établissements catholiques de Las Vegas (Nevada), il apostasie la foi catholique pour l’évangélisme.
Auteur de très nombreux ouvrages et articles, notamment sur les questions de bio-éthique [2], ce vigoureux défenseur de la vie devra sans doute abandonner la présidence de l’ETS alors qu'il n'est arrivé qu'à mi-mandat. Cette importante société d’universitaires biblistes protestants, forte de 4 200 membres, exige en effet de ses associés qu’ils adhèrent au principe « La Bible seule et la Bible intégralement ». Un principe que tout catholique doit récuser comme le rappellent, encore une fois, les Lineamenta du prochain synode des évêques sur « La Parole de Dieu dans la vie et la mission de l’Église », puisque « la Tradition précède les Écritures ». Je survole cette question qui nous sépare de nos frères protestants dans un article qui paraîtra la semaine prochaine dans L’Homme Nouveau (n° 1395 daté du 12 mai 2007).
Je remercie « Olivier » de m’avoir indiqué cette information dans son commentaire de ce jour. En effet, Dieu est grand et… Mahomet n’est pas son prophète (la rasul allah !).



[1] Voyez mon précédent article « Des baptêmes d’adultes par dizaines de milliers » : americatho.over-blog.com/article-6283705.html
[2] Voyez son site francisbeckwith.com
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
C'est bien beau toute cette histoire de évangéliste qui passe à l'église catholique. À ce que je saches ce n'est pas un homme qui peut le sauver ou une église mais la personne de Jésus-Christ.Dieu choisi ses enfants et non une dénominations quelquonque, le problème avec cette histoire. Il ne devait pas être né de nouveau. car là ou ce que Dieu nous appelle on doit y demeurer avec la famille de Dieu.Il n'a rien compris du message de Jésus-Chrsit, la conversion est du coeur à Jésus et non è la religion catholique. Vive la parole de Dieu. L'écriture seul suffit:
Voir 2 Timothée 3:16-17 et Hébreux 4:12-13
 
C'est Dieu qui nous convainc et non un homme comme le Pape.
 
 
 
 
 
 
2 Tim 3:
Répondre
O
Bien qu'il ait, à cause du bruit fait par sa conversion, démissionné de son poste de président et de membre du comité exécutif, le Dr Beckwith reste membre de l'ETS, car il est aussi, comme James Akin, d'avis qu'un catholique peut en conscience tomber d'accord avec la courte profession de doctrine de cette organisation. C'est ce qu'il confirme ici :
http://rightreason.ektopos.com/archives/2007/05/my_return_to_th.html#more
Répondre
O
Merci M. Hamiche d'avoir repris cette information pour la communiquer à vos lecteurs !
Ceci dit, quant à la profession de foi de l'association évangélique, M. Akin dans son article défend le fait qu'un catholique puisse y adhérer, puisqu'elle dit : « la Bible et uniquement la Bible est la Parole écrite de Dieu ». De fait ni la Tradition ni le Magistère ne sont la Parole écrite de Dieu. Mais la discussion qui a eu lieu sur son bloc-notes ensuite à ce propos (et sur l'inerrance) est un peu oiseuse, parce qu'il n'y a guère de catholiques dans cette association !
Merci encore à vous M. Hamiche pour l'ensemble de votre travail. Dieu vous ait en Sa sainte garde !
Répondre