Benoît XVI à Baltimore (Maryland) en 2008 ?

Publié le par Daniel HAMICHE

C’est par un communiqué de la salle de presse du Saint-Siège, le 18 avril dernier, qu’on apprenait qu’à l’occasion de l’audience accordée par Benoît XVI à Ban Ki-moon, secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, le Saint-Père avait accepté son invitation officielle à se rendre au siège de l’ONU à New York dans le courant de l’année 2008, sans qu’une date précise ait été encore arrêtée.
Le cardinal William H. Keeler, archevêque de Baltimore (Maryland) qui avait de son côté déjà invité Benoît XVI, sitôt son élection au souverain Pontificat, vient de renouveler par écrit son invitation suggérant au pape de profiter de son passage à New York pour faire un “crochet” par Baltimore.
Même si la situation présente de l’Église catholique dans l’archidiocèse de Baltimore est loin d’être exceptionnelle (un peu plus de 500 000 catholiques pour une population totale dépassant les 3 millions), son histoire est sans pareille quant à la tradition catholique aux États-Unis.
Érigé par Pie VI le 6 novembre 1789, Baltimore est le premier diocèse catholique couvrant tout le territoire des États-Unis, à la tête duquel fut nommé John Carroll qui avait été successivement préfet apostolique (1785) puis supérieur des missions (1788) pour la jeune république. C’est pourquoi Baltimore est considéré comme le « Premier Siège » (First See) et le berceau du catholicisme américain.
Il faudra attendre 1808, le 8 avril précisément, pour que Baltimore soit élevé au rang d’archevêché et que naissent, par démembrement, quatre nouveaux évêchés : New York (New York), Philadelphie (Pennsylvanie), Boston (Massachusetts) et Bardstown (Kentucky).
Évidemment, ce quintuple bicentenaire pourrait offrir au Saint-Père l’occasion de rappeler les catholiques américains à leur longue mémoire et aux vertus des “pères fondateurs” du catholicisme aux États-Unis…

Publié dans Histoire

Commenter cet article