Un athée offre 22,5 millions de $ à l'archidiocèse de New York

Publié le par Daniel HAMICHE

Le cardinal Edward Egan, archevêque de New York n'en revient pas !
Le Cardinal's Scholarship Program, lancé en 2005, une vaste campagne de sensibilisation dirigée vers les fidèles de l'archidiocèse, avait pour objectif de lever 158 millions de $ destinés à financer la scolarité d'enfants issus de milieux défavorisés : le système scolaire de l'archidiocèse scolarise près de 112 000 élèves de la maternelle au secondaire (sur 1,7 millions pour tous les États-Unis).
Jusqu'au 23 mai de cette année, l'archidiocèse n'avait réussi à collecter que 74,5 millions de $, une somme non négligeable mais ne couvrant que la moitié de ce qui était nécessaire.
Puis, soudain, le miracle ! Un particulier, Robert Wilson, financier retraité, vient d'offrir à l'archidiocèse 22,5 millions de $ pour financer le programme scolaire du cardinal. C'est la plus grosse somme jamais offerte par un particulier à l'Église catholique.
Mais, et c'est là le plus surprenant, Robert Wilson n'est pas catholique : il se définit lui-même comme athée convaincu ! Toutefois, son respect pour l'Église catholique est total. Il déclarait récemment à un journaliste : « N'ayons pas peur de le dire : sans l'Église catholique il n'y aurait pas de civilisation occidentale ». Ce qui est à la fois courageux et vrai…
Sa bonne action n'a pas tardé à être suivie d'une autre : un donateur, qui a tenu à rester anonyme, vient d'offrir 4,5 millions de $ pour le programme scolaire du cardinal…
Les écoles catholique de l'archidiocèse de New York disposent aujourd'hui de 8 000 places libres. Grâce au don de Robert Wilson, ce sont plus 3 000 nouveaux jeunes New-Yorkais qui vont pouvoir être scolarisés sans bourse-déliée pour leurs parents à la prochaine rentrée scolaire (le coût moyen d'une année scolaire tourne autour de 2 100 $).

Commenter cet article

KTOvox 31/05/2007 20:55

Oui c'est grâce à la culture européenne catholique qu'il a eu la liberté de choisir et de pouvoir se dire "athée". C'est grâce au christianisme d'emprunt catholique, que des hommes et des femmes peuvent vivrent librement et se dire athée.La liberté de conscience est bien un produit du christianisme. Enfin un athée vient de le reconnaitre et d'être reconnaissant à l'Eglise catholique romaine pour la liberté qu'elle lui octroie: vivre en homme libre de penser et d'agir.KTOvox... Resistentia Catholicahttp://ktovox.blogspot.com

Paulo 26/05/2007 23:07

Bravo!