Dom Gérard Calvet et James Taylor

Publié le par Daniel HAMICHE

L’annonce du rappel à Dieu de Dom Gérard Calvet, abbé émérite de Sainte-Madeleine du Barroux, voici à peine quelques heures, emplit de tristesse tous les gens de bienRestaurer.jpg, en France et à l’étranger. J’insiste sur ce dernier point, car par un de ces curieux signes que la Providence fait toujours à ceux qui demeurent éveillés dans la Foi, il se trouve que les Éditions de L’Homme Nouveau viennent, voici quelques jours, de faire paraître, en brochure, un texte époustouflant de l’américain John Taylor, Restaurer l’éducation chrétienne, qui est la traduction d’un entretien accordé par l’auteur de Poetic Knowledge à Philippe Maxence, préfacé précisément par Dom Gérard (www.hommenouveau.fr/jeux/jeu_actualite.php). C’est là sans doute le dernier texte écrit et publié du cher bénédictin. James Taylor, « frère Jean-Baptiste », comme nomme affectueusement Dom Gérard dans sa préface, car il est oblat bénédictin du Barroux, fut un ami de l’abbé émérite, un admirateur d’Henri et d’André Charlier, et demeure le disciple du grand John Senior. « Rien de ce que nous faisons de beau et de grand, écrit Dom Gérard dans sa préface, pauvres pécheurs que nous sommes, n’échappe à cette merveilleuse loi de l’imitation des mœurs divines, inscrites dans la Révélation, véritable noblesse de nos vies. Il faut le savoir pour avoir le courage de continuer ». C’est au Ciel désormais que Dom Gérard va se trouver, pour l’éternité, dans la contemplation des mœurs divines. Qu’il y intercède pour son ami James Taylor et pour nous tous.Restaurer-l--ducation-chr-t.jpg

Commenter cet article