La Catholic League ironise sur la pseudo enquête d’un quotidien auprès des ex-catholiques

Publié le par Daniel HAMICHE

Sous le titre « Un cadeau pour le pape : l’enquête sur les ex-catholiques », William Donohue, président de la Catholic League (www.catholicleague.org), pique un coup de sang (n’oublions pas qu’il est d’origine irlandaise…) sur l’initiative d’un quotidien de l’État de New York, visant évidemment à « lâcher les chiens » contre Benoît XVI. J’y suis allé voir. Les commentaires sont très peu nombreux (9 le 25 mars, 10 le 26 – il semble que le quotidien n’ait pas jugé utile de poursuivre cette initiative car on ne trouve rien pour la journée du 27 mars) et, majoritairement, ils dénoncent ce type de “coup médiatique”. Le meilleur que j’ai lu est le suivant : « Stricto sensu, un catholique non pratiquant ça n’existe pas ». On ne saurait mieux dire, et l’affaire est entendue. Voici, toutefois, le commentaire de la Catholic League, daté du 27 mars, car il ne manque ni d’humour ni de bon sens :

À point nommé pour la visite du pape, The Journal News a décidé de procéder à une enquête en ligne sur les ex-catholiques. Ce journal, qui couvre les comtés de la basse vallée de l’Hudson de l’État de New York (Westchester, Rockland et Putnam), a mis en ligne le questionnaire qui suit les 25 et 26 mars :
Êtes-vous un ex-catholique ? Comme partie intégrante de la couverture que donnera The Journal News à la visite du pape Benoît XVI à New York le mois prochain, nous souhaitons pouvoir interviewer des ex-catholiques, c’est-à-dire des non pratiquants, afin d’obtenir leurs sentiments sur la visite du pape. Si vous acceptez d’être interviewés veuillez contacter Ernie Garcia à elgarcia@lohud.com”
William Donohue, président de la Catholic League a fait les commentaires suivant :
« C’est un cadeau que le pape va à coup sûr apprécier : apprendre ce que pensent d’ex-catholiques sur leur ancienne religion. Nous souhaiterions rendre la pareille et c’est pourquoi nous nous sommes procuré la liste des courriels des 134 collaborateurs de
The Journal News, depuis Michael J. Fisch, l’éditeur, jusqu’à Gayle Williams, chroniqueur “Jardinage et Horticulture” (désolé Gayle, mais il faut bien que quelqu’un soit en queue de liste). Et à chacun nous envoyons le questionnaire suivant :
– Vous êtes protestant : attendu qu’il n’y a aucun autre groupe religieux qui change si aisément de dénomination que celui des protestants, pouvez-vous nous dire ce qu’on ressent en sautant d’un voisinage à l’autre à la recherche de l’église idéale ?
– Vous êtes juif : attendu que l’énorme majorité des juifs ne fréquente pas la synagogue et que 52 % des juifs se marient avec des non juifs, pouvez-vous nous dire ce qu’on ressent quand on est un juif non juif ?
– Vous êtes musulman : attendu que les musulmans qui se convertissent risquent d’être assassinés, pouvez-vous nous dire si, à tout le moins, l’idée de vous convertir vous a fait fantasmer ?
Veuillez vérifier attentivement vos remarques avant de les adresser à Ernie Garcia. Nous avons nommé Ernie correspondant de The Journal News auprès de la Catholic League. »


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Blaise 29/03/2008 22:04

Cher Monsieur Hamiche,Je ne suis pas un catholique selon votre coeur, mais baptisé cependant : je ne vais à la messe que bien rarement, je dois l'avouer... Ce n'est pas très bien, je le sais, mais cela ne m'empèche pas de suivre l'actualité catholique avec grand intéret et notamment votre très intéressant blog depuis peu!Pas facile de rester un catholique scrupuleux sur la messe à l'époque de Vatican II... Je vais depuis peu de temps en temps à la messe avec un ami traditionnaliste, la Fraternité Saint Pie X, j'avoue que cela n'a rien à voir... Les prèches sont loin des niaiseries habituelles de nos nouveaux curés, la messe y est plus belle et mieux chanté, les gens plus recueillis.Merci pour votre blog et ce billet plein d'humour

Maurice Jean 28/03/2008 17:37

Je pensais qu'un ex catholique était un individu qui se rend à la Mairie ou une administration quelconque pour déclarer (en Allemagne) que n'étant plus catholique il ne paiera plus d'inpôts pour l'entretien de l'Eglise.  Ou en Espagne pour réagir contre les prises de position épiscopales.Mais si seulement on ne pratique plus, on est un mauvais catholique mais je pensais qu'on l'était encore.