Ave Maria City et Ave Maria University : de l'oratoire à la “quasi” paroisse

Publié le par Daniel HAMICHE

Jeudi dernier, j’annonçais une bonne nouvelle : la dédicace de l’oratoire de l’Ave Maria City (Venice, Floride) par Mgr Frank J. Dewane, ce prochain lundi. Je qualifiais cela de « premier pas vers la normalisation » du statut canonique de cette énorme bâtiment de 1 100 places assises ! Les nouvelles vont plus vite que la mise à jour de mon blogue… Un nouveau communiqué de l’Ave Maria University, daté du 26 mars mais rendu public dans les médias le lendemain, annonce que Mgr Dewane a érigé l’oratoire en “quasi paroisse”, ce qui équivaut à une paroisse, pour les besoins pastoraux des étudiants (ils sont 450 depuis la première “rentrée” de 2007), du corps enseignant et des cadres administratifs de cette nouvelle université catholique, et des habitants de la ville Ave Maria. Après la dédicace et la célébration de la première messe, une conférence de presse réunira l’évêque de Venice, Adela Gonzales White, porte-parole du diocèse, Thomas S. Monaghan, le philanthrope catholique à l’origine de cette double création de l’université et de la ville, qui est aussi chancelier de l’Ave Maria University, et Nicholas J. Healy, président de l’université.
Si vous souhaitez découvrir à quoi ressemble cet oratoire, je vous invite à vous rendre sur www.avemaria.edu/news/117.html, en bas à gauche de la page d’accueil vous trouverez un petit écran titré « VISIT AVE MARIA ». Il s’agit d’une visite virtuelle en 3D de ce futur nouveau lieu de culte catholique situé au cœur d’un projet éducatif et urbain lui aussi catholique et sans équivalent.

Commenter cet article

Arnaud 31/03/2008 10:41

Et en France ?Lorsque l'on parlait sur les blogs tradis d'Ave Maria, l'an dernier, certains en commentaires disaient qu'en France des "catholands" se constituaient aussi, mais de manière plus discrete. Sera-t-on obligé d'en arriver là ? Et pour aller où ? Constituer un territoire "catholique et français toujours" autour du Mont Saint Michel ou dans le nord du Vaucluse  (couple Bompard à Orange et Bollène,  le Barroux...) ?Qu'en pensez vous ?

Martin D. 29/03/2008 13:38

L'église manque totalement de charme, de beauté et d'équilibre. Quand on la regarde de l'extérieur, on pense à des darnes de saumon. L'objectif était peut être de nous faire penser à une carène de bateau renversée, là, c'est raté et renversant de laideur. Quel dommage! Par ailleurs, j'espère que la célébration de la forme extraordinaire du rite romain sera autorisée dans cette église, si du moins, le chef de l'Ave Maria City le permet...