Encore une bonne et urgente raison pour appliquer Summorum Pontificum

Publié le par Daniel HAMICHE

Là, vraiment, les bras m’en tombent ! La “chose” (pardon d’employer un tel mot) a été mise hier sur l’excellent blogue de l’abbé John Zuhlsdorf, What Does The Prayer Really Say (WDTPRS) dont j’ai déjà dit tout le bien que je pensais, et du prêtre et du blogue). Si vous avez le cœur bien accroché, allez sur ce lien. De quoi s’agit-il ? De la Messe (?) des Rameaux du 16 mars dernier dans la paroisse St. Joan of Arch (Sainte-Jeanne d’Arc !) à St. Paul-Minneapolis, siège éponyme de cet archidiocèse de la capitale du Minnesota. Voyez les trois photos exposées ! De quoi tomber à la renverse… Le prêtre célébrant, le P. Jim Cassidy, drapé de violet, consacrant (du vin rouge…) et déguisé en sorcière. Et cette curieuse paroissienne arborant une étole violette – alors même que la couleur liturgique de ce dimanche est le rouge… Pour ceux qui voudraient en voir plus, l’abbé Zuhlsdorf a mis en ligne deux vidéos : seule la première est visible – encore que dans un format très étroit –, la seconde (Yutube) semble avoir été supprimée. Je vous le redis : il faut avoir le cœur bien accroché pour supporter de telles horreurs liturgiques dont le blogue m’apprend que cette paroisse est coutumière. Devant un tel dévergondage liturgique qui ne peut qu’effrayer les petits enfants et scandaliser les adultes, on ne peut que s’interroger sur la validité du Sacrement et le rôle de l’archevêque. Si vous le souhaitez, je suis tout disposé à vous adresser par courriel le texte en anglais d’une protestation que j’ai rédigée, ainsi que le courriel de l’archevêché, ne serait-ce que parce que cette église paroissiale est placée sous l’invocation de la purissime sainte de la Patrie. Dans ce cas, vous voudrez bien communiquer avec moi via mon courriel personnel.

Publié dans liturgie

Commenter cet article

Ludovic 23/04/2009 15:46

Pour dénoncer ces abus, il faut en informer officiellement l'évêque diocésain du lieu par lettre avec accusé de réception. S'il ne réponds pas, au terme d'un délais de 30 jours, vous pouvez saisir la Congrégation des Evêques, sous prétexte que l'évêque ne fait rien pour empêcher ces types de célébrations. Si la congrégation romaine (délais : 1 an 1/2) donne raison à l'évêque, vous pourrez saisir le Tribunal de la Signature Apostolique, à Rome.Gardez cette vidéo comme preuve.Détail : canoniquement, l'Eucharistie est valide, l'intention de consacrer et les paroles suffisent. Pour le vin, on peut employer du rouge.Voilà ce que je peux vous dire, succinctement.

un prêtre 29/05/2008 21:10

Eh bien, ils appliquent le Motu Proprio, puisque dans le missel de 62, si la procession est en rouge, la messe est en violet!