La première décision du président Barack Hussein Obama

Publié le par Daniel HAMICHE


Le 27 octobre 2007, celui qui était alors le sénateur Barack Obama s’engageait formellement devant Planned Parenthood – l’équivalent du Planning Familial français, en encore pire si cela se peut – : « La première chose que je ferai, si je suis élu Président, ce sera de signer le Freedom of Choice Act [FOCA]. Ça, c’est la première chose que je ferai ».
Qu’est-ce que le FOCA, cette « loi sur la liberté de choix » dont vont débattre les membres des deux chambres – désormais majoritairement démocrates –, c’est-à-dire du Congrès des États-Unis, en janvier prochain ?
C’est la législation la plus radicalement pro-avortement qui ait jamais été proposée aux États-Unis.
L’Église catholique est depuis longtemps entrée dans la bataille pour contrer ce projet de loi, mais les démocrates ayant désormais tout entre les mains, l’issue de la bataille, à vue humaine, est prévisible.
Dans une lettre du 19 septembre dernier, adressée aux membres des deux chambres, le cardinal Justin Rigali, archevêque de Philadelphie, et président du département pro-vie de la Conférence épiscopale américaine, dénonçait l’abomination qui vient :
« Malgré son titre trompeur, FOCA priverait le peuple américain, dans les 50 États, de la liberté qu’ils ont encore d’édicter de modestes freins et limitations à l’industrie de l’avortement. FOCA obligerait tous les Américains à financer et à promouvoir l’avortement avec l’argent de leurs impôtsd. Et FOCA neutraliserait tout effort sincère du gouvernement de réduire le nombre des avortements dans notre pays.
Ce qu’exprime la rédaction de FOCA est double. Premièrement, elle créerait un “droit fondamental” à l’avortement pendant toute la durée des neuf mois de grossesse, y compris le droit d’avorter un effet parfaitement viable jusqu’aux toutes dernières semaines de la grossesse pour des raisons “de santé” non précisées. Aucun corps gouvernemental, à quelque niveau qu’il se situe, ne pourra “s’opposer ou contrecarrer” ce nouveau droit fédéral créé. Secondement, elle interdirait à tout échelon du gouvernement de procéder à une “discrimination” quant à l’exercice de ce droit “dans la réglementation et la distribution des aides, des établissements, des services ou de l’information”. Pour la première fois, l’avortement de complaisance deviendrait un droit national obligeant le gouvernement à le permettre et à le promouvoir dans tous les programmes publics visant les femmes enceintes ».
Comme l’a déclaré Michael Moses, analyste juridique de la Conférence des évêques, cette « mesure radicale » irait « bien au-delà de Roe [contre Wade] », puisqu’elle interdirait toute “clause de conscience” chez les professionnels de la santé et obligerait tous les hôpitaux catholiques à pratiquer des avortements de complaisance, à ses organismes de charité à les financer ou bien à être poursuivis en cas – évident – de refus et donc à disparaître du paysage américain !
La grande épreuve arrive pour l’Église catholique…

Publié dans évangile de la vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christine- Sarah Diligenti-Pickup 09/12/2008 02:35

Bonjour,Je fais souvent une "recherche" sur mon nom et mon prénom, parce qu'écrire fait partie de mon métier. Imaginez ma surprise de voir que l'intégralité du témoignage que j'ai apporté sur l'internaute publié sur votre blog. Il faudrait être honnête (surtout sur un site catholique) et donner la source en entier. Vous me citez sur une phrase seulement, mais j'ai écrit tout le témoignage (et j'en ai la preuve dans mon dossier personnel sur Internaute). Sinon, cela peut faire penser à du plagiat.

annemarie 06/11/2008 20:11

moi aussi je suis contre l'avortement,mais dans certain  casquand des jeunes filles subissent des outrages,viol,alors comment pourrat'elle vivre et pour ma part dans ma famillenous avons un petit autiste,mon dieu quel regard d'amourmais parfois je suis blessé au coeur quand je vois des personneshochés la tete ou se detourner,ou est l'amour,je suis contre l'euthanasie aussi,pour avoir assisté des mamies en fin de  viepriere au coeur de jesus,jamais je n'oublierais cela fait 8ans c'etait comme si c'etait hier elle sont toujourspresente dans mon coeur,cet année de nouveau je vais au pelerinage de pibracde sainte germaine,si je n'y allais pas,se serait comme si j'oubliais maman,qui etait au sacré coeur de jesus simplementsans fierté,voila,j'espere ne pas vous avoir offenser,j'aime le poete khalil lgibran,La terre est ma patrie et l'humanité, ma famille.

Christine Meert 06/11/2008 19:58

en reponse a annemarie: Bien sur qu'il faut faire confiance, et surtout prier!Pourquoi serais-je raciste en disant qu'Obama n'est pas le fils spirituel de  Martin Luther King? Je ne vois pas le rapport! Je n'ai rien contre le fait qu'il soit noir (sa mere est blanche, soit dit en passsant)... Ce qui me fait peur, c'est sa politique pro avortement. Je ne suis ni republicaine, ni democrate. Je suis seulement catholique ! Vous voyez, ce qui me rend malade (a en pleurer) c'est de voir que pour tout le monde, la politique sociale a plus d'importance que le droit fondamental a la vie. Et je me dis que notre societe est tombee bien bas pour en etre arrivee la! Quand nous serons face au Seigneur, ce qui ne manquera pas d'arriver pour chacun de nous, nous serons bien embarrasses! Je suis la premiere a etre d'accord que les US ont surement besoin d'une meilleure politique sociale et economique (je n'y connais rien!), mais pas au detriment de millions de vie (1 million 1/2 par an aux US seulement). Ou est la logique? une vie meilleure pour chacun mais sans ces petits braillards qui nous empechent d'en jouir? Plus de guerre mais on peut tuer ces gamins que nous n'avons pas le courage de regarder en face! C'est facile d'etre pour l'avortement quand on n'en a jamais vu! J'aimerais qu'Obama assiste a un avortement et aussi a ce qu'il s'apprete a permettre: le partial birth abortion ou l'enfant viable est sorti vivant de l'uterus par les pieds et alors qu'il a toujours la tete a l'interieur on lui incise une lame dans le bas du crane et on lui eclate le cerveau.... Est-ce qu'une politique sociale peut etre bonne quand on a la volonte de permettre ca? J'en suis malade! La conscience humaine est completement anesthesiee!Voila! Ca n'a rien a voir avec l'homme mais avec ses idees, c'est tout! Et c'est trop facile de traiter les gens de racistes pour eviter d'avoir a regarder les problemes en face.Il y a eu un elan formidable de priere pour la vie aux etats unis pendant cette campagne electorale et rien que ca c'est pour moi un immense espoir. Je sais que nos prieres ne sont pas perdues et que le Seigneur sait ce qu'il fait et je lui fais confiance. Et je prie pour qu'Obama realise a quel point le droit a la vie est fondamental!God bless

annemarie 06/11/2008 18:59

 La critique est facile quand on ne vit pas aux USA   Christine-Sarah Diligenti Pickup , Bethesda Que pensez-vous de Barack Obama ?Je vis depuis 13 ans aux usa et j'ai ainsi vécu une fois sous un démocrate (Clinton) et huit très longues années sous un Républicain (Bush Jr), années qui ne cessent de s'étirer en longueur et nous sommes beaucoup à compter les jours et encore plus nombreux à espérer qu'Obama soit élu.Sa relative "inexpérience" fait qu'il a les mains beaucoup moins sales que Mccain ou qu'Hillary. Ses origines font de lui l'incarnation du rêve américain, que cela plaise ou non aux Américains ou aux autres (je ne pense pas qu'il y ait de "rêve" français jusqu'à preuve du contraire! ).Prétendre qu'il sera élu par les "financiers" comme il est écrit dans un des commentaires, c'est avoir bien peu ou bien mal suivi ce qui s'est passé: Obama est financé par des millions de personnes comme moi, qui donnent $100. 00 ou $200. 00 mais ne peuvent donner plus. Or Hillary a reçu des millions de dollars, mais de peu de personnes, qui ont donné le maximum autorisé et s'est ainsi trouvée sans marge de manoeuvre financière...S’il était élu, pensez-vous que Barack Obama puisse apporter de véritables changements dans le monde ? Lesquels ?Obama va permettre aux Noirs de relever la tête et de se dire qu'eux aussi peuvent y arriver. Le représentant d'une minorité ethnique à la présidence des Etats-Unis, cela prouvera à la face du monde que nous savons nous remettre en question, reconnaître nos erreurs et ne pas les répéter (car "l'erreur est humaine, seul persévérer dans l'erreur est diabolique" comme disaient les Latins).Socialement, cela va permettre de réduire l'écart des chances entre les différents groupes ethniques et moralement, cela va vraiment remettre en lumière la valeur du travail bien fait et conséquemment rémunérateur (pas seulement financièrement, mais surtout, dans ce cas précis, socialement).Pour le reste du monde, l'élection d'Obama va mettre fin à l'hégémonie des intérêts pétroliers sur la carte du monde (ci: Bush et Cheney, qui ont des actions et non les moindres chez les grands pétroliers, saoudiens plus qu'américains d'ailleurs) et j'espère que la guerre en Irak verra sa fin et que les efforts se concentreront là où ils auraient du demeurer: en Afghanistan.On parle souvent "d’Obamania" en France et en Europe. Que pensez-vous de ce phénomène ?Les Européens, parce qu'ils ne croient plus en rien en général, ont besoin d'idoles: les "people", les hommes politiques tant qu'ils ne sont pas élus parce que sitôt élus il faut les brûler (très français comme attitude! ), les dynasties royales (au pays de 1789, c'est ce type de journal qui marche le mieux! ).L'Obamania chez nous, c'est l'espoir que Martin Luther King Jr et jfk (Kennedy) se retrouvent incarnés une seconde fois et qu'il n'y ait pas d'assassinat...

annemarie 06/11/2008 18:55

j'ai de la famille a san diego,et il se trouve que la famille de ma niece qui est ingenieur ,est tres tres catholique son mari lit la lectio divina avec un groupe il est aussi ingenieur tres posé et a horreur de la polemique qui ne mene a rienil nous a dit"qu'il faut faire confiance,je pense pour ma part reflexion toute personnelle,n'y aurait t'il là un relent de racisme.............mais quand méme je dis en toute sincerité paix a vous