Le cardinal-archevêque de Galveston-Houston marche pour la vie

Publié le par Daniel HAMICHE


Huntsville, la ville natale de Sam Houston (1793-1863), est la “capitale” du comté de Walter, et est située entre les deux grandes métropoles de Houston et de Dallas. Elle est tristement célèbre pour son pénitencier où ont lieu toutes les exécutions capitales de l’État du Texas : 423 morts par injections létales depuis 1982, année où la peine capitale fut rétablie dans l’État, soit près de 50 % de toutes les exécutions capitales aux États-Unis. Ce qui me semble, tout de même, un nombre extravagant.
Lundi dernier, le 24 novembre, Mgr Daniel DiNardo (photo : l'homme à la casquette avec la croix pectorale), cardinal-archevêque de Galveston-Houston, a conduit un « Pèlerinage pour la Vie » de plus de 500 fidèles de la ville pour protester contre l’avortement mais aussi contre la peine capitale. « Nous ne nous sommes pas réunis ici pour demander, a averti le cardinal DiNardo avant le départ de la marche, mais pour prier. Nous ne lancerons aucun slogan, mais nous tomberons à genoux pour obtenir une intercession ». Certes, le « mal intrinsèque de l’avortement », dénoncé par le cardinal DiNardo, n’équivaut pas à une exécution capitale, ni en nombre ni en nature, mais l’association des deux “stations” de cette marche – la clinique d’avortement de Planned Parenthood et le « Ellis One Unit », le « couloir de la mort », du pénitencier – n’est pas incongrue. Les chapelets priés devant ces deux lieux de mort ne seront évidemment pas perdus pour les intentions dont ils furent les porteurs.

Publié dans épiscopat

Commenter cet article

saint françois de sales 26/11/2008 20:08

Un bel exemple ! si nos évêques en fesaient autant ce serait pas mal aussi!