L’ancien maire “catholique” de Washington peut faire une croix sur Malte…

Publié le par Daniel HAMICHE


« L’Ordre de Malte s’apprête-t-il à adouber chevalier un politicien Américain pro avortement ? ». C’est la question que je posai ici le 6 mars dernier ayant appris qu’Anthony Williams (photo), l’ancien maire de Washington (de 1999 à 2007), laissait entendre qu’il avait demandé à entrer dans la branche US de l’Ordre de M
alte. Une information stupéfiante quand on sait que Williams a non seulement toujours soutenu la légalisation de l’avortement, mais qu’il s’opposait à toute restriction de son application (il est notamment contre la notification parentale d’une grossesse survenant chez une mineure), que sa position sur l’homosexualité et le dit “mariage” homosexuel est en parfaite contradiction avec celle de l’Église, etc.
Le petit scandale provoqué aux États-Unis par cette annonce, est remonté jusqu’aux instances dirigeantes de Malte USA dont un haut responsable, le Dr. Joseph Metz, a estimé devoir mettre terme en accordant un entretien à Catholic News Agency (dépêche du 25 mars). Rappelant la règle d’admission des nouveaux chevaliers qui stipule « qu’un candidat doit défendre la position de l’Église catholique sur les questions de foi et de morale, lesquelles comprennent [le devoir] d’être pro vie, de s’opposer à l’avortement, à l’euthanasie et à la recherche sur les cellules souches embryonnaires », il précise que tout candidat qui ne s’en tiendrait pas à cela est « sans équivoque inéligible ». L’affaire semble donc “pliée” pour Anthony Williams.


Publié dans évangile de la vie

Commenter cet article