Notre Dame. La protestation silencieuse mais visible d’étudiants diplômés

Publié le par Daniel HAMICHE


Quatre courageux – d’autres diront inconscients ou impolis – ont tenté d’interrompre le discours en trompe-l’œil d’Obama au Joyce Center, aux cris de « Arrêtez de tuer les bébés », « L’avortement est un meurtre ». Ils ont vite été réduits au silence par les très nombreux membres des services de sécurité et de la police locale et évacués manu militari de l’immense salle, tandis qu’une énorme partie de la foule scandait des « Yes we can ! » – le slogan de campagne d’Obama – ou des « C’
est nous Notre Dame ! ». La fascination magnétique qu’exerce Obama sur des foules en principe éduquées a quelque chose de terrifiant en renvoie à d’autres exemples dans l’Histoire récente.
Au milieu de cette foule de jeunes et de moins jeunes éblouie par un politicien accueilli comme une rock star, un groupe d’une centaine d’étudiants allant être diplômés, demeura stoïque : ils restèrent assis alors que tous se levèrent quand Obama reçut son diplôme honoris causa et lors de la standing ovation qu’il reçut de l’assistance. Eux baissaient la tête pour tenter de montrer ce qu’ils avaient collé sur leurs mortiers noirs : une grande croix jaune et deux petits pieds que l’on retrouve sur
les épinglettes des pro vie (photo). Cela non plus ne manquait pas de panache… Mais aucun grand média n’en a parlé.


Publié dans L'affaire Notre Dame

Commenter cet article

beatrice 18/05/2009 18:11

Je viens de voir les dépeches d'actualité en France sur cette affaire, on parle d'Obama en disant qu'il a proné la tolérance, dans son discours à ND, entre les deux camps (prolige et prochoice). C'est extraordinaire ! ils en parlent comme s'il était le Messie arrivé sur terre pour réconcilier tous les hommes ! Mais les gens sont tous tombés sur la tête ?! On vit dans un monde parallèle ou bien ils sont tous sous prozac. Certains s'affligeaint du manque d'information dans les medias français sur le sujet, maintenant il va falloir le regretter !