Les religieuses du couvent anglican de Catonsville (Maryland) passent au catholicisme

Publié le par Daniel HAMICHE


L’annonce en a été faite le 14 juin sur le très bon site américain du New Liturgical Movement (voir ici), par le truchement d’un prêtre lecteur. Le 3 septembre prochain, en la chapelle de la congrégation religieuse féminine anglicane du couvent des All Saints Sisters of the Poor, à Catonsville (Maryland), Mgr Edwin O’Brien, archevêque de Baltimore (le premier évêché des États-Unis) célébrera une Messe au cours de laquelle Mère Christina, supérieure du couvent, et neuf autres religieuses de la congrégation seront reçues dans la pleine communion de notre Sainte Mère l’Église. L’ancienne supérieure et une autre religieuse ont elles décidé de demeurer dans le schisme – mais il n’est pas interdit de prier pour elles afin qu’elles reçoivent la grâce du discernement.
Ce couvent, créé en 1872, à moins de 20 km de Baltimore est très connu des anglo-catholiques américains très hostiles aux dérives de l’épiscopalisme aux États-Unis. Ces  religieuses très classiques (voir photo ci-dessous) sont admirées pour leur piété, leur service aux pauvres et leur fidélité aux meilleures traditions de l’anglicanisme – lesquelles sont toutes catholiques. Il leur fallait encore franchir le Tibre. Voilà qui est fait. Soyez les bienvenues à la Maison !





Publié dans retour à Rome

Commenter cet article

Saint Michel Archange 19/06/2009 21:03

Bravo!!!

Castille 19/06/2009 20:36

There is no place like Rome! Ca met du baume à nos coeurs endoloris par l'actualité.