Le Pape, l’astronaute et sainte Thérèse de Lisieux

Publié le par Daniel HAMICHE


Les audiences du mercredi, sur la place Saint-Pierre, sont toujours très intéressantes, ne serait-ce que par la diversité des personnes que le Saint Père peut saluer, pourvu qu’elles soient en
prima fila
Ce mercredi 24 juin dernier, Benoît XVI a salué avec une particulière chaleur un… colonel de l’armée de l’air américaine ! Âgé de 48 ans, le Texan Ronald Garan est aussi un des astronautes de la NASA et a participé au vol STS-124 de la navette Discovery, qui s’est déroulé du 31 mai au 14 juin de l’année dernière.
Catholique, et très lié spirituellement au couvent des Carmélites de New Canet (Texas), il leur avait demandé, avant son vol de l’an passé, de prier pour lui et pour le succès d
e la mission spatiale, ce qu’elles firent. Mais il leur demanda aussi si il ne pourrait pas emporter avec lui dans l’espace une petite relique de… sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face. Ce qui fut aussi accordé par les Carmélites qui n’ignorait pas que sainte Thérèse voulait être partout missionnaire ! Au cours du vol de Discovery, Ronald Garan a donc lâché dans l’espace cette relique de sainte Thérèse, qui est, à ma connaissance, la seule relique actuellement en orbite autour de la Terre !
Garan a l’intention de mettre en orbite une seconde relique de sainte Thérèse lors de sa prochaine mission spatiale prévue pour mars 2011.



Commenter cet article

Marquet Nicole 10/07/2009 18:00

Bonjour.Les reliques vont se désintégrer en touchant l'atmosphère terrestre..Du gâchis...NM

Daniel HAMICHE 10/07/2009 18:08


1. Pas nécessairement, elles peuvent rester en orbite indéfiniment comme des milliers d'autres objets que la technique humaine y a placés ;
2. Je n'ai aucune précision sur les "reliques" dont il est question, mais ce peut être tout simpement – et c'est le plus probable – un petit morceau d'étoffe qui aurait touché le corps de la
sainte.


CHANOINE de TERNAY 26/06/2009 12:40

C'est toujours un plaisir de vous lire. Je pense qu'il faut lire à la fin de votre article mars 2010!

Daniel HAMICHE 26/06/2009 15:13


Et c'en est un très grand que de découvrir vos commentaires ! J'espère que vous n'avez pas trop “chaud” en ces jours… Je vous confirme qu'il s'agit bien de 2011 – selon toutes les dépêches de
presse dépouillées depuis hier – et non 2010. Le programme des missions spatiales est organisée plusieurs années à l'avance d'autant plus, me semble-t-il, que la NASA ne doit disposer que de deux
navettes qui exigent, à chacun de leur retour, de sérieuses réparations…
In Xto.

DH