Les prêtres de Boston vont devoir travailler jusqu’à 75 ans

Publié le par Daniel HAMICHE


La diminution du nombre de prêtres dans l’archidiocèse de Boston (Massachusetts) – qui fut à l'origine du scandale des prêtres dits « pédophiles » – a contraint son ordinaire, le cardinal Sean O’Malley à faire annoncer le 21 juillet dans un courriel expédié à tous les prêtres diocésains par le vicaire général, le P. Richard M. Erikson, que l’âge de leur retraite, qui était déjà à 70 ans, est repoussé à 75 ans dès ce 1er août si leur état de santé, évidemment, le leur permet. L’argument que les évêques eux-mêmes ne sont pas admis à faire valoir leur droit à la retraite avant cet âge, me semble un tantinet spécieux…
Dans l’ensemble des diocèses américains, l’âge de la retraite pour les prêtres se situe entre 68 et 75 ans, mais ce dernier âge est celui qu’ont déjà adopté ou que vont adopter la plupart des diocèses américains.
Bien sûr, la question d’un âge de la retraite pour les prêtres m’a toujours semblé incongru. Cela n’a, sauf maladie, aucun sens. Mais la vraie question n’est pas pour la prêtrise de travailler plus longtemps, mais qu’elle se renouvelle. Prions donc, en cette Année du Sacerdoce, pour d’abondantes et saintes vocations.


Publié dans prêtrise

Commenter cet article

Yvan Matagon 30/07/2009 05:50

Depuis que je travaille à la Bibliothèque du Congrès, je suis frappé par une chose : les employés semblent très âgés, du moins bcp plus âgés qu'en France où il est vrai - c'est du moins vrai pour moi ! - que l'on est toujours étonné de voir une personne visiblement âgée encore à la peine. Or, une bibliothécaire a attiré mon attention. M'étonnant auprès d'un autre bibliothécaire chargé de la salle de généalogie du fait qu'elle semble visiblement âgée, ce dernier me répond qu'elle lui a demandé d'être gentil avec moi car je fais des choses " importantes ". Devant mon étonnement - cette dame est spécialiste de listes de passagers et de l'immigration aux USA - qu'elle se soit renseigné sur mon " cas ", je me renseigne à mon tour, en particulier sur son aspect - elle semble parkinsonienne - et son âge. Le bibliothécaire me répond qu'elle a ... 79 ans !, qu'elle est en pleine forme, employée à temps plein et point du tout malade, si ce n'est un tremblement musculaire dont on ne connaît pas la cause. Que lui-même a 66 ans et que si l'on s'avise de vouloir les mettre dehors, " nous avons nos syndicats, si vous voyez ce que je veux dire ", me répond t-il sérieusement. Bref, alors qu'en France on se bat pour travailler moins et moins lgtps, aux USA on fait tout pour travailler le plus tard possible AVEC l'aide des syndicats. Aujourd'hui, cette dame et quelque peu collègue puisque l'on fait la même chose, avec qui j'ai parlé longuement et qui m'a fait découvrir quelques trésors de la Bibliothèque du Congrès, m'a précisé qu'elle compte travailler jusqu'à 85 ans. Sa mère est décédée à 98 ans en pleine forme.Bref, devant un tel exemple, j'ai décidé de zapper mon mois de vacance à la plage (à Toulon)- où j'avais pourtant prévu d'emporter du boulot - pour rester ici et continuer à travailler (ds une ville où on a 30° MINIMUM avec un taux d'humidité très élevé TOUS LES JOURS !). Sans doute que ce qui manque à la France, ce sont les exemples, humbles et quotidiens, comme cette dame.Tiens, cela me rappelle la pure et simple morale de quelqu'un... St Josemaria Escriva de Balaguer, non ?  MESSAGE POUR Mr HAMMICHE : en relation avec ce post, j'offre au premier des membres du groupe qui se manifestera un aller-simple Washington DC - Paris le 31/07 à 21 h 55, départ Dulles Airport, arrivée Roissy 01/08 11 h 30. En échange, ce quelqu'un s'engage à prendre en charge toutes les modifs consécutives au changement du titulaire - ainsi que les éventuels frais y afférents - et quelques belles prières pour les âmes du Purgatoires (en particulier celles de ma famille). Prendre contact directement avec moi pour les détails. Si vous pouviez poster un message sur votre blog, quitte à le retirer ensuite, autant que mon billet ne soit pas perdu pour tout le monde... et je sais que le web va tellement vite que le dit billet peut facilement trouver preneur (même en deux jours - il n'est pas encore minuit ici). Merci à vous.

Saint Michel Archange 28/07/2009 21:04

Ne sont t-ils pas prêtres pour l'éternité?