La bonne nouvelle du jour : VOTF Milwaukee plie bagage

Publié le par Daniel HAMICHE


C’est la Catholic League qui nous a transmis, hier, cette bonne nouvelle : la succursale de Milwaukee (Wisconsin) de Voice of the Faithful ferme ses portes !
Voici la traduction du communiqué de la Catholic League, suivie de quelques commentaires.

« Une succursale de Voice ferme.
La succursale de Voice of the Faithful [VOTF] de Milwaukee a décidé d’en rester là. Ils ont parfaitement diagnostiqué leur problème : ils se sont égarés, ils ont critiqué les [catholiques] classiques et sont devenus un clone de Call to Action [CTA]. Leur dernière manifestation se déroulera le 26 septembre : le Père Richard McBrien de Notre Dame a été choisi pour présider aux funérailles. On espère qu’il ne faudra pas attendre trop longtemps pour que les autres succursales de la maison mère fassent aussi leurs valises ».


On s’y attendait ! Le VOTF “maison mère” (Boston, Massachusetts) était financièrement à bout de souffle depuis des mois et arrivé au point de lancer un appel au secours afin de trouver de toute urgence 60 000 $ pour payer ses factures de juillet et août. Elle les a obtenus, mais quid en septembre ? La succursale de Milwaukee a préféré anticiper et arrêter là les frais.
Créé en 2002 dans le sillage – et au prétexte – du scandale des prêtres dits « pédophiles », le VOTF (la “Voix des Fidèles”) a eu jusqu’à 30 000 adhérents aux États-Unis et des succursales dans les 50 États de l’Union. Loin d’être la « Voix des Fidèles » catholiques – quelle arrogance ! –, VOTF ne fut – j’en parle déjà au passé… – qu’une officine de nuisibles et de dissidents prenant prétexte du scandale de clercs homosexuels pratiquants pour… défendre les pratiques homosexuelles, soutenir l’avortement et la contraception, exiger l’ordination des femmes, etc. Inutile de préciser que VOTF fut un de ces groupes de “catholiques” dissidents les plus actifs dans le soutien de la candidature Obama

Mais son problème c’est qu’il est arrivé trop tard sur un “marché” de la dissidence catholique déjà occupé, depuis 1976, par Call to Action, et avec un “programme identique : CTA est pour le mode de vie homosexuel, l’ordination des femmes, le mariage des prêtres, la théologie de la libération, avec, toutefois, un petit “plus” : la critique du Magistère et de la structure hiérarchique de l’Église. L’excellent évêque de Lincoln (Nebraska), Fabian Bruskewitz, a frappé d’interdit puis d’excommunication tous les adhérents de CTA de son diocèse en 1996 – sanction confirmée par la Congrégation pour le clergé. Je signale, pour mémoire, que CTA fut aussi, évidemment, un soutien inconditionnel d’Obama lors de la campagne présidentielle…

Quant au P. McBrien qui va donc « présider aux funérailles » de VOTF Milwaukee, comme l’écrit plaisamment la Catholic League, c’est un théologien dont il n’est pas exagéré de dire que se dégage de ses ouvrages un fumet d’hérésie qui n’est pas de la meilleure odeur… Professeur de théologie à l’Université Notre Dame – aïe ! – et conseiller stipendié pour le film Da Vinci Code – ouille ! –, ses ouvrages sont scrutés avec soin et condamnés avec vigueur par la Conférence des évêques américains…
« Qui se ressemble, s’assemble ».



Commenter cet article

Jean 04/08/2009 23:32

Et apparemment, le P. McBrien n'est donc pas au courant qu'il n'y a pas de moines tueurs sado-masos au sein de l'Opus Dei. D'ailleurs, il n'y a aucun moine. Ou alors Ron Howard et Dan Brown ne l'ont pas écouté. Ou Ron Howard et Dan Brown sont des crétins complets. Probablement une conjonction de toutes ces raisons.