La “carte postale de vacances” d’un prêtre de l’IBP aux États-Unis

Publié le par Daniel HAMICHE


Un jeune prêtre tout fraîchement ordonné – il reçut l’ordre le 4 juillet dernier, en la Fête nationale américaine !, à Sainte-Anne d’Auray dans le Morbihan –, l’abbé Hugues Beaugrand de l’Institut du Bon Pasteur, m’a fait parvenir, en deux courriels, une manière de “carte postale de vacances” qui me plaît infiniment.
Notre abbé a décidé de prendre trois semaines de congés aux États-Unis, plus précisément dans le diocèse de Raleigh (en Caroline du Nord) où il a quelques amis prêtres.
Pour un jeune prêtre formé à la célébration de la forme extraordinaire, le choix de Raleigh s’il n’était peut-être pas totalement “innocent” est en tout cas fort judicieux.
En effet, Mgr Michael F. Burbidge (photo), le jeune évêque de Raleigh – il vient d’avoir 52 ans et je pourrais être son très grand frère –, nommé le 8 juin 2006 – mais installé le 4 août : la précision est d’importance, vous verrez… – à la tête d’un diocèse érigé en 1924, n’a jamais caché son intérêt pour la forme extraordin
aire. Il le manifesta sans ambages dès le 9 juillet 2007 se disant « prêt à accorder toute son aide » à ceux qui désireraient cette forme, puis, de manière plus formelle, dans une déclaration, malheureusement non datée, où il déclarait : « (…) afin de mettre en application de toutes les manières possible Summorum Pontificum dans le diocèse de Raleigh, j’ai l’intention (…) de rendre la Forma extraordinaria encore plus disponible aux fidèles », y saluant au passage le P. Paul M. Parkerson, curé de la paroisse du Sacré Cœur à Dunn, qui célébrait déjà la forme extraordinaire et l’apprenait à ses confrères qui en manifestaient le désir. Depuis le P. Parkerson a été nommé par l’évêque « délégué épiscopal pour la forme extraordinaire ».
C’est grâce à ce P. Parkerson et à l’obligeance de Mgr Burbidge, qu’après lui en avoir demandé la permission l’abbé Beaugrand a été autorisé à célébrer les Saints Mystères et à donner l’homélie le dimanche 26 juillet, le matin à Dunn et le soir à Rocky Mount. Chaque jour de la semaine qui a suivi, l’abbé Beaugrand a pu célébrer la Messe dans différentes paroisses du diocèse. Et, dimanche dernier, il a même pu la célébrer dans la cathédrale de Raleigh – où elle n’est célébrée qu’un dimanche par mois.
L’abbé m’écrivait
ce matin avoir reçu partout un accueil chaleureux. Sa première Messe célébrée à Raleigh « a fait le tour du diocèse » (82 000 km2 quand même… et 78 paroisses) et « de nombreux prêtres ont voulu en faire profiter leurs fidèles, notamment de l’indulgence plénière attachée à la première bénédiction d’un jeune prêtre » ! N’est-ce pas cela la catholicité ?
« Mgr Burbidge, poursuit l’abbé, est un évêque qui veut des prêtres [il n’y a pas 100 prêtres diocésains à Raleigh qui compte environ 200 000 catholiques]. Hier au soir [le 3 août] il a incité les séminaristes et futurs candidats à un match de baseball. Il m’a également invité  pour montrer aux jeunes ce qu’est la fraternité sacerdotale. Une belle soirée joyeuse, très touchante par la générosité de l’évêque et l’attention qu’il porte à chacun (…) Il m’a remercié de la joie et de la bonne humeur partagée avec ses prêtres (…) Aujourd’hui [4 août], il va bénir une statue de saint Jean-Marie Vianney [et oui ! c’est le dies natalis du saint curé d’Ars et le troisième anniversaire de l’installation de Mgr Burbidge…] qui va faire le tour du diocèse pendant l’année sacerdotale. J’y suis invité ».
C’est un événement en train de se dérouler tandis que j’écris ce papier puisqu’il est 18 h 34 à Paris et 12 h 34 à Raleigh : la Messe en mémoire de saint Jean-Marie Vianney en la cathédrale du Sacré Cœur a commencé à midi…
J'espère que l'abbé Beaugrand pourra nous en dire davantage.


Ci-dessous une photo de l’abbé Beaugrand en train de prêcher en l’église du Sacré Cœur à Dunn sous une statue de… saint Louis IX !



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Valerie 05/08/2009 00:16

J'étais à la messe ce midi à la cathédrale, et c'était une joie de rencontrer l'abbé Beaugrand. Je ne m'attendais pas à rencontrer un pretre breton ( je suis briochine) dans notre Diocese de Raleigh. Nous avons eu aussi le bonheur d'assister à la messe tridentine Dimanche dernier à la Cathedrale avec l'Abbé Beaugrand. Je crois bien que les North Carolieniens lui ont donne a good welcome.