La « colère de Dieu » sur les luthériens américains ? Une coïncidence troublante pour deux blogues cathos

Publié le par Daniel HAMICHE


L’Evangelical Lutheran Church of America (ELCA) a tenu, du lundi 17 août à aujourd’hui, dimanche 23, son « assemblée pan ecclésiale » (Churchwide Assembly) à Minneapolis (Minnesotta) au Convention Center de cette ville.
1 045 délégués représentaient les quelque 4,7 millions de fidèles répartis en une dizaine de milliers de lieux de culte aux États-Unis : c’est la plus grande “dénomination” luthérienne du pays.
Parmi tous les sujets de discussion devant donner lieu à un vote, une proposition visant à permettre aux membres homosexuels actifs de cette communauté chrétienne de devenir pasteurs – à l’heure où j’écris ces lignes, samedi 22 à 15 h, j’ignore si la proposition a été votée, mais elle a, je pense, toute chance de l’être.
Autre sujet de discussion, un document de 34 pages dont on suppose qu’il développe quelques arguties théologiques destinées « à une autre approche de l’homosexualité ». Pas vraiment nécessaire d’avoir lu ce document ou de participer à sa discussion pour imaginer quelles en seront les conclusions !
Or, ce document commença à être discuté – j’ai sous les yeux le programme officiel de cette assemblée – le mercredi 19 août à 14 h, sitôt le déjeuner. C’est à cette heure précise que s’est abattu sur Minneapolis ce que certains ont d’abord cru être un gros orage, mais qui fut en fait une tornade (photo ci-dessous n° 1) dévastatrice arrachant notamment la tente édifiée devant le Convention Center pour permettre aux délégués de se rafraîchir, et, de manière plus troublante, renversant la croix (photo ci-dessous n° 2) qui somme le clocher de la Central Lutheran Church située de l’autre côté de la rue… La tornade eut pour effet d’interrompre temporairement les travaux de l’assemblée, ses délégués étant priés – sait-on jamais… – de ne pas sortir du bâtiment. La tornade passée, il y eut, comme il fallait s’en douter, quelques plaisanteries des délégués sur « la colère de Dieu » qui en fit s’esclaffer plus d’un… Marrez-vous les mecs ! comme aurait dit Coluche
Un blogue catholique local The Orate Fratres (ici) et celui de l’American Papist (ici) traitent eux de cette “coïncidence” avec le sérieux de ceux qui savent lire les « signes des temps »…









Commenter cet article

Louis ATSOU-DZINI 05/02/2010 14:50


le Seigneur est véritablement à la porte! j'ai failli pleuré la dernière fois au culte quand notre pasteur nous apportait ces malheureux évenements. rappellons-nous de ces paroles du Seigneur: que
celui qui est pur ce purifie encore; et que celui qui est souillé se souille encore..


Perpétue 24/08/2009 08:10

Je ne comprends pas qu'ils se moquent de la colère de Dieu alors qu'elle s'est abattue sur la croix de leur église. En fait ils ne croient probablement plus en Dieu... et c'est ce que semble signifier aussi cette crix abattue.

Saint Michel Archange 23/08/2009 18:26

Incroyable!