L’évêque de Cincinnati interdit d’enseignement une religieuse

Publié le par Daniel HAMICHE


L’archevêque de Cincinnati (Ohio), Mgr Daniel Pilarczyk (photo) anticipe-t-il, en quelque sorte, la visite apostolique diligentée par le Saint Siège auprès de toutes les congrégations religie
uses féminines  “apostoliques” des États-Unis – une initiative, soit dit en passant, sans précédent dans ce pays ! – ? C’est ce que laisserait entendre des informations d’avant-hier qui nous disent que l’archevêque vient d’interdire d’enseignement dans toutes les paroisses et toutes les institutions catholiques de son archidiocèse la sœur Louise Akers (photo), membre des Sisters of Charity, au motif qu’elle refuse obstinément de revenir sur son soutien à l’ordination des femmes au sacerdoce. « Le principe de cette décision, précise Dan Andriacco, porte-parole de l’archidiocèse, tient au fait quelqu’un qui enseigne au nom de l’Église doit être en accord avec les enseignements de l’Église ». Un truisme avec lequel on ne pourra être qu’en parfait accord, à la nuance près que cela fait presque quarante ans que cette religieuse enseigne. On ne me fera pas croire qu’on s’est aperçu de ce “léger” problème le 2 septembre dernier… Enfin, comme dit le proverbe, mieux vaut tard que jamais.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Saint michel Archange 04/09/2009 20:03

et si tous les évêques pouvaient virer tous les mauvais enseignant en dessacord avec l'enseignement de l'Eglise cela ferait pas mal de menage!

Saint michel Archange 04/09/2009 20:01

et si tous les évêques pouvaient virer tous les mauvais enseignant en dessacord avec l'enseignement de l'Eglise cela ferait pas de menage!