Benoît XVI au nouvel ambassadeur U.S. : respect de la vie et protection du droit à l’objection de conscience

Publié le par Daniel HAMICHE


Le Saint Père a reçu ce matin les lettres de créances de trois nouveaux ambassadeurs près le Saint Siège. Dans son allocution au nouvel ambassadeur des États-Unis, Miguel H. Dias, dont j’ai parlé notamment ici, Benoît XVI a rappelé à ce “catholique” un certain nombre de bons principes.
Citations : « La crise de nos démocraties modernes exige un engagement dans le dialogue de raison sur le discernement des politiques prudentes et justes qui respectent la nature et la dignité de l'homme. L'Église aux États-Unis contribue à ce discernement, en particulier, par la formation des consciences et par son apostolat éducatif ». Le pape en a également appelé à un « discernement clair en lien avec les thèmes qui touchent à la protection de la dignité humaine et au respect du droit inaliénable à la vie depuis le moment de la conception jusqu'à la mort naturelle, ainsi qu'à la protection du droit à l'objection de conscience de la part du personnel de la santé et de tous les citoyens en général ».
Respect absolu de la vie, respect du droit à l’objection de conscience… Des recommandations dont on verra bien si l’ObamaCare en tiendra compte.
J’ai un doute…



Commenter cet article