40 Days for Life : J + 26, 299 bébés (déjà) sauvés

Publié le par Daniel HAMICHE


Ne nous y trompons pas : la bataille pour la Vie et contre l'avortement est d'abord un combat spirituel. Les démons menteurs et homicides qui infectent les esprits et obscurcissent les cœurs se combattent d'abord par la prière et le jeûne. Évidemment qu'il faut aussi manifester en masse dans la rue contre le crime abominable et pour la vie, comme ce vient d'être le cas époustouflant chez nos frères Espagnols encouragés par un épiscopat à la hauteur d'un combat qui est comme un écho de la lutte des origines entre les bons Anges et les démons : plus d'1,5 million de manifestants dans les grandes artères madrilènes. Évidemment qu'il faut aussi proposer à toutes ces femmes victimes de l'abominable mensonge subventionné par des gouvernements désormais privés de toute protection divine, des solutions alternatives d'écoute et d'accueil. Il n'empêche que la prière doit être première. Et quand elle l'est, comme dans l'exemple de la campagne 40 Days for Life, alors les résultats arrivent. Dans son bulletin quotidien d'hier, David Bereit annonçait le résultat des 26 premiers jours de cette admirable campagne : 299 bébés sauvés ! Certes, ce nombre de rescapés, même s'il est magnifique et significatif, pourrait sembler peu de chose devant celui des milliers et des milliers d'enfants sacrifiés pendant cette même période. Mais sans la prière, ils auraient eux aussi été assassinés, et avec plus de prière d'autres seront sauvés. Alors, ne relâchons pas nos efforts, continuons de prier avec zèle, confiance et persévérance chaque jour notre dizaine de chapelet aux intentions de 40 Days for Life.



Publié dans évangile de la vie

Commenter cet article

Geneviève 19/10/2009 14:21


C'est la mission de Mère de Miséricorde : Les chaînes de prière et de jeûne (dont j'ai fait partie...), le pardon avec les sessions Stabat pour que celles qui ont avortés et le regrette sans
trouver la Paix intérieure se réconcilie avec le Seigneur par le sacrement du pardon et l'aide matérielle avec les maisons d'accueil Tom Pouce !