Bush va recevoir le prix « Cardinal O’Connor » pour sa politique pro-vie

Publié le par Daniel HAMICHE


J’ai déjà évoqué sur ce blogue l’association Legatus qui regroupe des entrepreneurs et hommes d’affaires catholiques, fondée par Tom Monaghan (alors patron de Domino Pizza) en 1987, et qui entendent demeurer fidèle au Magistère dans leurs activités économiques.
À l’occasion de son « sommet » annuel qui se réunira des 4 au 6 février prochain à Dana Point (Californie), Legatus remettra son prix annuel Cardinal John J. O’Connor destiné à récompenser une personnalité qui s’est particulièrement illustrée dans la défense de la vie, à l’ancien président George W. Bush. Il est indéniable que ce dernier, malgré bien des décisions politiques contestables, fut un ardent défenseur de la vie pendant ses deux mandats : nomination de deux juges pro-vie à la Cour suprême des États-Unis, opposition à la recherche sur les cellules souches embryonnaires, interdiction du financement de l’avortement sur fonds fédéraux à l’étranger, soutien à la clause de conscience pour les personnels de santé. Ce n’est pas rien et quand on compare cela au misérable Obama, on se dit que cette récompense ne sera pas volée ! J’ai encore en mémoire le dernier grand acte de la présidence Bush, celui du 18 janvier 2009, deux jours avant la prise de fonction d’Obama, promulguant la « Journée nationale du caractère sacré de la vie humaine » et déclarant que « le devoir le plus fondamental d’un gouvernement est de protéger la vie de l’innocent ». Il faut admettre qu’avec Obama nous sommes à l’antipode de cette position.
Lors de ce « sommet » l’ancien président Bush prononcera un discours officiel – le premier, autant qu’il m’en souvienne, depuis son départ de la Maison Blanche. Mais il ne sera pas le seul à s’exprimer, puisqu’on entendra notamment au cours de ces trois jours le cardinal Francis George, archevêque de Chicago, et Mgr Timothy Dolan, l’archevêque de New York…
Parmi les précédents récipiendaires de ce prix prestigieux on remarque le P. Frank Pavone, directeur national des Priest for Life, le P. Thomas Euteneuer, président de Human Life International, Judie Brown, présidente de l’American Life League. Que du beau linge…




Publié dans évangile de la vie

Commenter cet article

Geneviève 11/01/2010 11:41


Non ! Bien au contraire ! Notre blogueur en chef a raison de l'écrire : Il le mérite grandement ! Sachez que Jean-Paul II l'avait félicité pour son combat en faveur des petits d'hommes non
nés mais lui avait aussi reproché ses fréquentes applications de la peine de mort, tout comme il avait protesté contre sa décision de faire la guerre en Irak ! Croyez-vous que l'affreux Obama
fasse mieux en Afghanistan ? Comme dit le Christ face aux pharisiens qui veulent lapider la femme adultère : "Que celui qui est sans péché lui jette la première pierre !..."


Christophe 10/01/2010 17:00


Peut-on vraiment qualifier un homme qui a causé la mort de centaines si ce n'est de milliers d'innocents pour assouvir les appétits de ses amis pétroliers un défenseur de la vie? J'en
doute...
Défendre la vie à son commencement et complètement la mépriser quand il s'agit des soldats de l'US Army et des civils irakiens (qui n'ont jamais déclaré la guerre aux USA, quelques soient mes
opinions personnelles concernant ce pays), j'appelle cela de la schizophrénie!
S'il avait été cohérent dans sa défense de la vie (de son commencement à sa fin naturelle, comme le Pape nous le rappelle), alors il aurait mérité cette récompense.
A mon avis, le prix Card. John O'Connor ne pourra qu'en ressortir terni.