Ce sont 15 sénateurs “catholiques” qui ont fait capoter l’Amendement Nelson !

Publié le par Daniel HAMICHE


Je sais, je sais… Avec des “si”, on pourrait mettre Paris en bouteille ! N’empêche que quand on analyse les résultats du vote « d’ajournement » de mardi dernier au Sénat, on ne peut qu’être écœuré. Ad nauseam
Quinze (oui ! vous lisez bien 15) sénateurs “catholiques” de papier ont voté pour que l’Amendement Nelson/Hatch/Casey prohibant le financement de l’avortement sur fonds publics ne figure pas dans l’ObamaCare version Sénat… S’ils avaient voté conformément à ce que l’Église enseigne et à ce que les évêques américains les ont implorés de faire, l’Amendement aurait été voté par 60 voix contre 39 – ce qui aurait, d’ailleurs, reflété parfaitement l’opinion publique américaine sur cette question ! Mais voilà, ce ne sont pas des catholiques, ce sont des dissidents.
Que l’Histoire retienne leurs noms. Voici la liste de ces sénateurs (D = Démocrate ; R = Républicain) :

Patrick Leahy (D. Vermont) ;
John Kerry (D. Massachussets), interdit de communion sur le territoire diocésain de l’archevêque Burke ;
– Paul Kirk (D. Massachussets), remplaçant temporaire du misérable Ted Kennedy (ici), petit-neveu de feu le cardinal-archevêque de Boston William O’Connell ;
Robert Menendez (D. New Jersey) ;
Mary Landrieu (D. Louisiane), dont j’ai parlé ici ;
Tom Harkin (D.  Iowa) ;
Richard Durbin (D. Illinois) ;
Maria Cantwell (D. Washington) ;
Patty Murray (D. Washington) ;
Jack Reed (D. Rhode Island) ;
Christopher Dodd (D. Connecticut) ;
Claire McCaskill (D. Missouri) ;
– Barbara Mikulski (D. Maryland) ;
Mark Begich (D. Alaska) ;
Susan Collins (R. Maine) ;

et que Dieu leur fasse miséricorde au moment du Jugement quand ils comparaîtront environnés de la nuée des âmes des millions d’enfants tués dans le sein de leurs mères…




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elise B. 14/12/2009 05:51


Tout n'est pas gagné pour les démocrates. J'ai vu, ce soir, sur CNN, que ce pourrait être un sénateur juif, Libermann, qui fasse remettre l'amendement Nelson sur la table.


Olivier 12/12/2009 00:37



Juste une question : où est le territoire diocésain de l'archevêque Burke ?
Il me semble qu'il n'en a plus...
Sinon, aux évêques respectifs de se réveiller... 



Daniel HAMICHE 12/12/2009 10:10


Il n'est évidemment plus évêque "territorial" depuis qu'il est préfet de la Signatura. Il a été successivement évêque de La Crosse (Wisconsin) et archevêque de St. Louis (Missouri).