Comment Obama utilise la traîtrise de groupes “catholiques” pour faire passer sa réforme de la santé à la Chambre

Publié le par Daniel HAMICHE


Il est désormais à peu près certain que la version Sénat du projet de loi de réforme de la santé sera soumise au vote des membres de la Chambre des Représentants ce dimanche. Du côté de la Conférence épiscopale américaine, des groupes et des personnalités catholiques orthodoxes, le ton monte contre les groupes dissidents qui se présentent comme catholiques mais qui, vendus à l’administration d’Obama, soutiennent l’ObamaCare et ont une influence néfaste sur les députés Démocrates hésitants – la réélection c’est dans sept mois…
Robert Gibbs, le porte parole de la Maison Blanche, a découvert le pot aux roses lors de sa conférence de presse d’hier. Il a révélé qu’Obama utilisait à fond la position dissidente de la sœur Carol Keehan, présidente de la Catholic Health Association, d’avec la position de la Conférence épiscopale, pour faire avaler son projet de loi aux Démocrates rétifs ou hésitants et les faire voter “oui” dimanche.
Gibbs a déclaré : « Je crois qu’au cours des vingt-quatre heures qui viennent de s’écouler, nous avons vu de fortes indications en provenance de l’Église catholique de son soutien à notre conviction que la loi ne concerne que la réforme de la santé, et qu’elle ne devrait pas changer, et qu’elle ne change pas, la loi fédérale actuelle [sur l’avortement]. Le soutien de la Catholic Health Association et de l’ordre des religieuses 1 est très important. » Et très utile, puisqu’il a permis de faire basculer l’intention de vote de quelques députés Démocrates comme Dale Kildee du Michigan qui avouait mercredi que la position de la CHA « avait modifié sa façon de voir » et l’incitait donc à soutenir le projet de loi sénatorial. Grâce à la traîtrise de tous ces groupes, Obama risque de gagner la partie dimanche.


1. Il s’agit de la très progressiste Leadership Conference of Women Religious qui tente par ailleurs de saboter la visitation apostolique des religieuses des États-Unis.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Roger Bélanger 19/03/2010 13:34


Droit Canon no. 1398 Qui procure un avortement, si l'effet s'en suit, encourt l'excommunication "latae sentenciae".
Catéchisme de l'Église Catholique Romaine no. 2272 La coopération formelle à un avortement... manifeste la gravité du crime commis, le dommage irréparable causé à l'innocent mis à mort, à ses
parents et à toute la société.

Ces soeurs (on ne choisit pas les membres de notre famille, mais combien de temps encore faudra-t-il les subir celles-la?) argueraient contre le Droit Canon qu'elles ne"procurent" pas l'avortement?
Et contre le Catéchisme, qu'elles ne coopèrent pas formellement ?

Les spécialistes du Droit Canon et du Catéchisme peuvent bien creuser le sujet, mon humble avis est que ces soi-disant soeurs du Christ sont en réalité soeurs de celui qui est homicide dès
l'origine. Avec la faiblesse de l'enseignement actuel de la foi, ces soeurs du féminisme exacerbé, ont sûrement oublié, si tant est qu'elle ne dormaient pas au cours de leur formation, le nom de ce
sinistre personnage: SATAN, le DIABLE, l'ADVERSAIRE.

Bien sûr il faut prier pour ceux qui nous persécutent. Cependant aucune pluie de prières ... Eh oui! je vais oser!
Voici ce qui est monté en mon coeur, dans un moment de prière, le 17 juillet 2000. Il me semblait que le Père s'adressait au monde (dont font partie ces tristes soeurs):

« Ce temps qui vous est si précieux, que vous mesurez de façon si précise, ce temps, qu’en faites-vous
?  Vous le perdez en de vaines et futiles occupations.


« Mesurez donc le temps qui vous éloigne de Moi !  Attendrai-Je que
vous soyez si loin de Moi que vous ne puissiez plus entendre mes appels ?  Déjà vous atteignez la limite
d’une portée de voix !  Mon temps presse et vous avez perdu la mesure de ce Temps.  Comme votre
étourderie est lourde de conséquences ! RIEN NE PEUT INVERSER LE TEMPS !  Ce temps que vous perdez à vous éloigner de Moi scelle votre destinée :
l’irréversible pollution de votre univers matériel n’est que le reflet de votre pollution intérieure !  QUELLE EAU POURRAIT LAVER VOTRE CŒUR
?  QUELLE AUTRE QUE VOS LARMES AMÈRES ?  MÊME CES LARMES NE VIENDRAIENT PAS À BOUT DES ÉPAISSES CROÛTES
DE VOTRE POLLUTION INTÉRIEURE !


« ALORS, JE VOUS AI OFFERT UNE ANNÉE DE GRÂCES PARTICULIÈRES POUR QUE VOUS REVENIEZ EN MON CŒUR.  VOUS EN ÊTES DÉJÀ AU MILIEU DU SEPTIÈME MOIS ET VOTRE CONDUITE N’A PAS CHANGÉ !  QUE FERAI-JE, MAIS QUE FERAI-JE DE
VOUS, PEUPLE INSENSÉ ?


« VOUS N’ÉCOUTEZ PLUS LA VOIX DE MON ÉGLISE, QUI EST MA VOIX !


« Alors, comme J’ai passé par la voix de l’âne de Balaam, Je passe par la voix de vos médias mais vous ne réagissez
même plus !  Je vous appelle, en vain, à l’Amour de la vie et au partage de vos richesses.  VOUS PRÉFÉREZ LA MORT ET L’AVARICE !


« Je vous ai créés librement ; Je vous ai créés libres !  Vous êtes
libres ET LIBRES VOUS SEREZ !  L’endroit de votre choix vous accueillera : ALLÉGRESSE ou GRINCEMENTS DE DENTS !


« C’EST  M A I N T E N A N
T  LE TEMPS DU CHOIX ! »




Et j'ose encore vous offrir ceci, du 3 octobre de la même année:


« Par Amour, pour l'Amour et dans l'Amour il faut travailler aux deux bouts de la chaîne de la vie : la conception et le dernier souffle.  Si vous perdez l'un des bouts de cette chaîne vous perdez tout ce qui était déjà sur le fil, tout votre ouvrage. 
Ainsi en est-il de ce monde : vous coupez le fil aux deux bouts, entre mes doigts, et vous ne croyez pas que Je recommencerai mon Ouvrage ?


                                              
« Peuple insensé !  C'est le collier de votre Mère que J'enfile, perle sur perle.  Vous coupez le fil et
perdez ce que J'ai fait !


                                              
« Oui, Je reprendrai l'ouvrage de mes mains.  Sur un fil neuf que Je passerai au centre de votre
cœur.  Ce fil neuf est l'Amour, toujours renouvelé, de mon Fils.  Les perles échappées Je les
recherche une à une, et J'en crée de nouvelles pour remplacer celles qui sont perdues.  Et la parure de ma
Mère, Je l'achève.  Lorsque Je l'élèverai aux yeux de tous il brillera de mille feux : les feux d'Amour de vos cœurs unis au Mien pour la Gloire
de votre Mère, et sa Gloire est Mienne.


                                              
« Aux deux bouts de la chaîne travaillez avec Amour, et de perles n'en perdez aucune car Je viens réclamer ce que J'ai commandé : Terre Nouvelle, Cieux
Nouveaux sur un écrin nouveau. »



Roger Bélanger



Luiz da Rocha 19/03/2010 11:09


En quoi ces "soeurs" sont progressistes? Je pensais que LeChrist était le Vrai progrés, la Vie est le vrai progrés.