L’assassin du militant pro Vie Jim Pouillon n’est pas si fou qu’on l’a dit…

Publié le par Daniel HAMICHE


Souvenez-vous : j’avais traité ici, le 12 septembre dernier (et j’y suis revenu ici, et encore ), de l’assassinat survenu la veille et en pleine rue du militant catholique pro Vie Jim Poui
llon.
Un suspect, Harlan Drake (photo), avait été arrêté quelques heures plus tard et était passé aux aveux disant qu’il ne supportait plus de voir Jim Pouillon tous les jours à la même place avec ses panneaux pro Vie.
Mais au début du mois, le juge chargé de l’affaire, Terrance Dignan, estimait que Drake pouvait être mentalement irresponsable puisqu’il avait tenté de se suicider en prison en brisant l’écran du téléviseur de sa cellule (les horribles conditions de détention dans les prisons américaines…) pour se sectionner les veines. Le juge Dignan avait donc ordonné un traitement médical et une évalutation mentale par le Center for Forensic Psychiatry d’Ypsilanti (Michigan). Au vu de l’évaluation, le juge a décidé mardi dernier que Drake n’était pas le détraqué mental qu’affirmaient les mouvements pro avortement… Puisqu’il est sain d’esprit, il passera en jugement et devrait répondre de ce meurtre haineux avec prémédition, ainsi que d’un autre qu’il commit le même jour. Son avocat a immédiatement fait appel de la décision du juge exigeant un nouvel examen psychiatrique de son client. Résultat la semaine prochaine.






Publié dans évangile de la vie

Commenter cet article