Le CHAUS conteste les allégations du New York Times

Publié le par Daniel HAMICHE


« Il n’y a pas l’ombre d’un désaccord entre la [Catholic Health Association of the United States, CHAUS] et les évêques » vient de déclarer à Catholic News Service (
CNS), l’agence d’information des évêques américains, sœur Carol Keehan, président-directeur général de la CHAUS. Dans un entretien téléphonique d’hier avec CNS, la religieuse conteste les allégations publiés le 26 décembre dans le New York Times (voir ici). Selon elle, le journaliste qui a rédigé l’article, David D. Kirkpatrick, se serait appuyé sur une déclaration du CHAUS du 17 précédent qui tout en précisant n’avoir pas pris connaissance des libellés des différents amendements déposés au Sénat à cette date, se disait « encouragée par les déclarations » du sénateur Démocrate et catholique de Pennsylvanie Robert Casey et « les grandes lignes [de ce qu’il proposait] J’ai alors pensé que tout cela constituait un progrès et allait dans la bonne direction. Je comprends tout à fait que ce n’est pas très “journalistique” d’écrire que [la CHAUS et la Conférence épiscopale] travaillent la main dans la main. Mais cela aurait été “journalistiquement” honnête. »
La malhonnêteté anti-catholique du New York Times est une nouvelle fois stigmatisée… Et la “bonne foi” de la CHAUS réaffirmée. Dont acte.






Commenter cet article