Le pape doit-il se rendre en Angleterre ? Bill Donohue s’interroge…

Publié le par Daniel HAMICHE

 

Voici un communiqué d’hier de Bill Donohue, le président de la Catholic League.

  • « Beaucoup de signes de mauvais augure entourent la visite du pape Benoît XVI en septembre prochain.
  • Premièrement, il y a désormais plus de 100 000 Britanniques à avoir signé des “certificats de dé-baptême”, renonçant ainsi à leur ancien statut de chrétien.
  • Deuxièmement, il y a des athées chevaucheurs de haine comme Richard Dawkins qui paient des avocats anti-catholiques pour trouver le moyen de faire arrêter le pape pour « crimes contre l’humanité ».
  • Troisièmement, l’acharnement anti-catholique des médias britanniques prospère.
  • Quatrièmement, la liberté de parole et la liberté de religion sont pour les chrétiens sont devenues très ténues.
  • Concernant mon dernier point, cette semaine même, un prêcheur de rue chrétien a été arrêté en Grande-Bretagne pour crime de diffusion de l’Évangile. Pour être précis, un homme, un baptiste de 42 ans, a été arrêté par une policière quand elle l’a entendu dire que c’était un péché que de blasphémer, de s’enivrer ou d’avoir des relations homosexuelles. C’est ce dernier commentaire selon lequel l’homosexualité est un péché, qui lui a valu de se retrouver dans le pétrin : on l’a jeté en prison pour infraction à une loi de 1986 qui punit tout discours injurieux. Et on ne s’est pas contenté de cela : on lui a pris ses empreintes digitales, prélevé son ADN et scanné sa rétine (ils pensaient peut-être que c’était un jumeau). À présent, ce révolutionnaire des temps modernes va passer en jugement. S’il avait été un jeune musulman appelant au Jihad, ou un Britannique lamba passant sa rage sur les catholiques, cela aurait été toléré, sinon encouragé. Et je n’exagère pas.
  • Il y a des moments ou le dialogue est une erreur. Nous sommes dans un de ces moments-là. »


Alors, qu’en pensez-vous amis lecteurs ?

 

 


Publié dans cathophobie

Commenter cet article

Mata 15/05/2010 21:41



Le dialogue n'est jamais une erreur seulement à des moments il ne sert plus à rien de parler. Ensuite je ne serais pas aussi vindicatif un jihadiste aurait aussi été arrété pas directement mais
voila.



Alexis 07/05/2010 21:17



Cette déclaration de la Catholic League me semble assez fantaisiste. Certes, la presse anglaise s'est déchaînée contre le Pape et certains avocats anglais ont imaginé des voies de
recours pour le moins radicales. Il n'en demeure pas moins que notre brave pape sera aussi en sécurité que lorsqu'il visite la France ou l'Italie - il y aura probablement
simplement quelques manifestations contre lui dans les villes où il se rendra (ce fut le cas en France avec Act Up en septembre 2008).


Je vous invite, plutôt que de publier cette tribune, à écouter la réponse donnée par les 3 candidats aux élections législatives (Cameron, Cleg, Brown), lors du deuxième débat télévisé, à un
homme leur posant la question de l'opportunité de la visite du pape. Tous trois ont unanimement répondu que si ses avis sur les questions de société n'étaient pas les leurs, il n'en demeurait pas
moins que le pape était le bienvenu en Angleterre, que des millions de catholiques anglais attendaient avec impatience sa venue, et qu'il était hors de question de s'y opposer.


Et ce n'est pas la chanteuse la plus populaire outre-Manche, l'écossaise Sasan Boyle, qui dira le contraire, elle qui a affirmé souhaiter chanter devant le pape lors de sa visite!



panouf 07/05/2010 10:58



J'en pense que mis à part les certificats de dépabtème, qui ont l'air de toucher pas mal de monde (et il faudrait se pencher sur les causes: qui les signe? Des personnes qui n'étaient plus
catholiques depuis longtemps, mais qui ne l'avaient pas dit?


Des personnes attendant des avantages fiscaux ou autres?


Ou des personnes qui étaient réellement catholiques, ou encore assez proches de l'église, et qui viennent de s'en éloigner?


Pour les autres points, ils me semblent être le fait du pouvoir médiatique et de quelques individus isolés, et ne signifient pas que les britanniques n'espèrent rien de cette visite du pape.


Et quant à la menace de mandat d'arrèt, c'est surtout une blague: vous imaginez: le Pape est invité par le gouvernement britannique, et arrété pendant son séjour? Il n'y aurait pas meilleur moyen
pour le gouvernement de s'aliéner les catholiques, voire les chrétiens en général, et électoralement ça couterait cher... trop pour qu'un politique ose prendre ce risque... Sans parler du risque
d'émeutes au moment de l'annonce: les gens sauraient pourquoi Benoiot XVI n'apparait pas, et ça pourrait assez facilement chauffer...


De plus il y aurait quoi dans le dossier à charge? Nous savons que l'on ne pourrait rien mettre qui justifierait l'intitulé de "crime contre l'humanité". Et franchement ceux qui attaquent
l'église n'auraient pas grand chose à y gagner:


1 Dans ce type de procès, la vérité a une chance d'éclater, et alors le public pourrait connaitre la liste des omissions et mensonges de fait des médias. Ca ferait mal en termes de crédibilité...


2 Si le Pape est inocenté, il sera de facto lavé des accusations de couverture d'actes pédophiles, au moins pour le public, qui n'est pas idiot: j'ai maintes fois consaté qu'assez peu de monde
croit les journaux sur ce point, et que la plupart admettent l'existence d'un biais anti catholique...


3 S'il est condamné, il faudrait peu de choses pour le tranformer en martyr... Ce serait le meilleur moyen pour nos adversaires de renforcer ce qu'ils combattent...


Il faudrait certes qu'il se montre clair, prophétique, apaisé, et ne cherche pas les faveurs de ce monde du pouvoir, mais je ne suis pas trop inquiet pour ça avec ce pape...



Serge 07/05/2010 10:26



Les chétiens sont confrontés à une véritable attaque émanant de forces plus qu'obscures. Il apparaît clairement que nous devons être de plus en plus attentifs aux respects de nos croyances. Nous
devons être également plus visibles et plus efficaces afin que chaque jour nos actes témoignent de la réalité et de la beauté du christianisme. Chaque jour des tentatives sont faites pour nous
museler, pour nous diaboliser. Nous devons lutter et faire rayonner le Christ.



Michèle 06/05/2010 23:36



Le Saint Père sera l'hôte de Sa Gracieuse Majesté Britannique , une souveraine qui ne passe pas pour désinvolte...Après tout, en France tout ns'est bien passé , et pourtant nous sommes dans la
bananeraie...enfin presque !