Les sectaires antichrétiens reçus avec tous les égards à la Maison Blanche

Publié le par Daniel HAMICHE


La Catholic League a révélé hier qu’une importante délégation de la Secular Coalition for America (coalition laïque pour l’Amérique), ce qu’on fait de plus haineusement anti-chrétien là-bas, était reçue ce même jour par de très proches collaborateurs d’Obama à la Maison Blanche. Bill Donohue en a fait le commentaire suivant :

« Les croyants, et en particulier les chrétiens, on de bonnes raisons de s’interroger  dans quelle mesure exacte leurs intérêts sont pris en compte par l’administration Obama. Désormais, la réponse est évidente. Dans une initiative sans précédent, de hauts responsables de l’administration accueillent quelques uns des plus importants fanatiques anti-religieux du pays.
Personne ne songerait à contester à des hommes ou des femmes qui sont incidemment agnostiques ou athées, la possibilité d’exprimer leurs sujets de préoccupation, y compris à la Maison Blanche. Mais le problème, avec la réunion d’aujourd’hui, c’est le profile des membres et des organisations de cette coalition. Au conseil d’administration de la Secular Coalition for America siègent des activistes comme Robert Boston, Richard Dawkins, Sam Harris, Christopher Hitchens, Susan Jacoby et Michael Newdow. Parmi les organisations membres figurent les American Atheists, l’American Ethical Union et le Council for Secular Humanism. Toutes ces personnes et tous ces groupes ont de longs antécédents d’hostilité ouverte envers les croyants et certains d’entre eux se sont révélés comme de fieffés sectaires dans leurs attaques contre le christianisme, et en particulier contre le catholicisme.
Si le président Obama ne veut pas aller à l’église, c’est son affaire. Mais c’est l’affaire du peuple américain, en grande partie composé de croyants, de savoir où le Président et son administration se situent  pour ce qui est de leurs préoccupations. Il est improbable que cette assistance  envers ces activistes anti-religieux – dont la plupart souhaiterait écraser le christianisme s’il le pouvait – puisse en quelque manière calmer les craintes des croyants. En vérité, cela ne fera que les éloigner davantage encore.
Il est important que le public sache la teneur de cette réunion. Nous ferons tout notre possible pour découvrir ce qui s’est passé. »


Et j’attends moi aussi, avec plus d’intérêt que de curiosité, de l’apprendre…


obama health ap 328


Commenter cet article

Castelrey 28/02/2010 01:49



Si c'est comme en "France", ils se réunissent déjà dans les loges, se serrent bien la main comme de vieux amis....