NBC présente ses excuses pour une diffamation contre Benoît XVI

Publié le par Daniel HAMICHE

 

Mardi dernier, on pouvait lire sur le site internet de la chaîne d’information MSNBC – entreprise conjointe de Microsoft et NBC International – un article intitulé « Sont-ils en train d’abandonner leur religion ? Le catholicisme dans la tourmente ». En allant au pied de l’article et en cliquant sur « Related Content » (autres articles liés au thème), on mettait à jour le titre d’un nouvel article : « Le Pape décrit sa manière de toucher les garçons : Je suis allé trop loin. » En cliquant sur ce titre on tombait sur un article relatif à un prêtre allemand pédéraste – ses victimes étaient des garçons entre 13 et 16 ans (elle est où la “pédophilie” là-dedans ?) – traité psychiquement à Munich sous l’épiscopat de Joseph Ratzinger.

Bill Donohue, le président de la Catholic League, a réagi immédiatement et avec énergie à cette diffamation :

  • « Cela ne traite absolument pas du pape. Pourtant MSNBC décrit le pape Benoît XVI comme un abuseur d’enfant dans l’accroche de cet article. Une rétractation et des excuses sincères s’imposent. Ils [les dirigeants de MSNBC] devront aussi enquêter pour savoir comment une telle chose s’est produite et qui en est responsable. »

Les excuses de MSNBC suivent de quelques heures à peine la dénonciation de la Catholic League, d’où le nouveau communiqué de Donohue :

  • « NBC déclare que les guillemets de citation constituaient une erreur et qu’ils ont corrigé cette erreur 1. Des excuses ont également été présentées. Les excuses sont acceptées. Nous espérons que quel que soit celui qui a été responsable de ce scandaleux de ce post, on l’interrogera là-dessus et que des mesures appropriés seront prises. Nous attendons les résultats. »



1. L’article apparaît désormais avec le titre suivant : « Un prêtre décrit sa manière de toucher les garçons : “Je suis allé trop loin” ».

 

 


Publié dans cathophobie

Commenter cet article

Olivier Saumur 06/04/2010 22:07



J'ai besoin d'un éclaircissement. Pourquoi des abus sexuels sur des garçons de 13 à 16 ans ne sont-ils pas sous votre plume (votre clavier) des cas de pédophilie mais plutôt de pédérastie ?



Castelrey 05/04/2010 13:25






Cette manière bien fourbe de cracher sur le Pape tout en s 'excusant si les catholiques clament leur colère est typique d'un ennemi lâche, manoeuvres de guerre d'un lâche...