Nouveau coup de théâtre : la juge des ND88 se récuse !

Publié le par Daniel HAMICHE


Les Rois Mages semblent avoir fait un beau présent aux 88 militants pro-vie inculpés dans l’affaire du « scandale de Notre Dame » – on les nomme désormais les ND88 –, pour avoir oser manifester pour la vie et contre la scandaleuse venue d’Obama au printemps dernier à la prestigieuse université ci-devant catholique de Notre Dame (Indiana). LifeSiteNews annonce en effet dans une dépêche datée d’hier, et reçue ce matin, que le jour de la Fête de l’Épiphanie, le 6 janvier, la juge Jenny Pitts Manier, qui devait présider le tribunal devant lequel les ND88 étaient appelés à comparaître, s’était récusée ! C’est un nouveau coup de théâtre survenant après le premier que je vous ai conté ici le 4 décembre dernier : un des avocats des inculpés, Tom Dillon, avait en août dernier déposé une plainte en suspicion légitime contre Jenny Pitts Manier, puisque cette dame n’était autre que l’épouse d’Edward Manier, professeur à Notre Dame et… pro-avortement notoire. L’affaire de ND88 va désormais être transmise au premier juge du tribunal civil du comté de Saint-Joseph, qui devra désigner un nouveau juge. Ne serait-il pas temps que les plaintes soient abandonnées contre les ND88 ? Mais pour cela il faudrait que le P. Jenkins, le président de Notre Dame, le veuille. Or, il ne le veut pas… mais s’apprête à aller défiler, pour la première fois, à Washington ce 22 janvier lors de la March for Life… Au fou !





Publié dans L'affaire Notre Dame

Commenter cet article

Michèle 13/01/2010 14:21


Ce Jenkins a pris un court jus dans les soubassements.....à moins qu'il ne s'agisse du
syndrome de Gaillot ?