Officiel : l’archevêque de San Francisco a écrit à l’archevêque de Paris pour “jumeler” les deux cités

Publié le par Daniel HAMICHE


Dans mon “Libre Journal” sur Radio Courtoisie d’hier au soir, j’ai eu le plaisir de recevoir Paul Ginoux Defermon. Paul est vice-président de Choisir la Vie et porte-parole du collectif En marche pour la Vie qui a organisé la Marche pour le respect de la Vie à Paris le dimanche 17 janvier dernier. Cette marche 2010, a été marqué particulièrement cette année, par la présence d’une délégation américaine de la Walk for Life West Coast, menée par Dolores Meehan.
Paul, qui était le délégué du collectif français à la Walk for Life de San Francisco du samedi 23 janvier, a confirmé à l’antenne que Dolores Meehan avait remis à Mgr Patrick Chauvet, curé de la paroisse parisienne de Saint-François Xavier, sans doute lors de la vigile pour la vie qui s’est tenue dans cette grande église de Paris dans la nuit du 16 janvier, une lettre de Mgr George Niderauer, l’archevêque de San Francisco, destinée au cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris. L’enveloppe de la missive étant scellée personne n’a eu connaissance du contenu précis de la lettre, mais on sait qu’il s’agit d’une demande de “jumelage” entre San Francisco et Paris et sans doute pour la défense commune de la Vie. On sait que les deux marches pour la Vie ont commencé la même année. Pour l’heure, rien n’a filtré à l’archevêché de Paris sur cette lettre ni sur une éventuelle réponse du destinataire… Mais on va se renseigner, car c’est un événement de grand intérêt.




Publié dans évangile de la vie

Commenter cet article

JACQUES-FRANCOIS 13/02/2010 10:43


Je me réjouis d'un tel jumelage, surtout si il conduit l'Eglise de France à lutter de toute son âme pour la défense de la Vie de la conception à la mort naturelle.
Il n'est jamais trop tard pour bien faire !
N'oublions tout de même pas que cela fait 35 ans que la loi scélérate Veil - Aubry est en vigueur dans notre beau pays de France. Et qu'à ce jour la voix de l'épiscopat français est plus tôt restée
silencieuse.
Nous sommes, nous les catholiques co-responsables du carnage que cette loi à fait dans les rangs de nos enfants. Plus 7 000 000 de bébés ont été massacrés dans le ventre de leur mamann sans que
cela n'émeuve outre mesure les gens d'église.
Je pleure dans mon coeur, car j'ai moi aussi une part de responsabilité de n'avoir pas su mobiliser mes frères dans la Foi en Notre Seigneur JESUS-CHRIST.
C'est pourquoi, à Pâque de cette année 2010, je vais envoyer un livre dont le titre est: 'De la RESURRECTION' à une  cinquantaine d'Evêques de France. Dans ce livre j'y ai inséré une lettre,
leurs demandant d'intervenir pour dire 'Halte' à l'avortement. Je prie Notre Seigneur pour que cet appel soit entendu.
Merci !
JFL