Pendant deux semaine, un archevêque américain va nous faire découvrir un évêque français des États-Unis

Publié le par Daniel HAMICHE

 

Chers lecteurs d’americatho, je serai en congé de demain matin dimanche au jeudi 19 août au matin. J’ignore su je mérite ces congés, mais je les prends quand même… Cela n’entraînera pas l’arrêt de ce blogue, mais peut-être son ralentissement. Je dis « peut-être » parce que je pars avec un ordinateur portable (un Mac bien sûr…) équipé pour l’Internet… à condition que je puisse me connecter sur WiFi, ce qui ne sera pas possible, en tout état de cause, avant mardi matin. L’actualité catholique ne cessant pas aux États-Unis, je tâcherai de vous tenir au courant des informations les plus saillantes. Toutefois, et comme j’en avais fait déjà l’expérience en août dernier – pour un congé un peu plus court –, je vous propose une manière de “feuilleton” de l’été. L’an passé, j’avais brossé le portrait de plusieurs prêtres français missionnaires aux États-Unis. Cela avait plu. Et cela plait encore puisque j’ai reçu voici à peine une huitaine de jours une demande d’information d’un historien américain spécialiste du catholicisme en Indiana à propos de l’un des prêtres abordés dans mes chroniques estivales.


 

brute-mug

 

Cette année ce sera une tout autre histoire. Et quelle histoire ! Puisque c’est celle de notre compatriote Simon Bruté de Rémur qui devint le premier évêque de l’Indiana (le siège épiscopal était alors à Vincennes).

 

 

Buechlein writing

 

Et cette histoire va vous être racontée par son successeur actuel : Mgr Daniel M. Buechlein, OSB, archevêque d’Indianapolis (Indiana). Au cours de l’été 2005 – très exactement du 3 juin au 2 septembre, l’archevêque consacra sa colonne hebdomadaire de The Criterion, l’organe officiel de l’archidiocèse, à la figure de Simon Bruté de Rémur. Au total 14 colonnes qui se transformeront en 14 posts quotidiens à partir du dimanche 8 août. L’archevêque entendait ainsi préparer l’opinion des catholiques de l’Indiana et les inviter à prier aux intentions du procès en canonisation de notre compatriote, que Mgr Buechlein ouvrirait le 12 septembre 2005. Ce qui fait que l’on doit désormais parler du vénérable Simon Bruté de Rémur. Vous allez, je l’espère, découvrir cette figure exceptionnelle que fut le fondateur de l’Église dans l’Indiana (et, en vérité, d’une bonne partie orientale de l’Illinois…), par une sorte de dévoilement progressif, jour après jours jusqu’au samedi 21 août avec, au cœur de ces deux semaines, le dimanche de l’Assomption !
Vous pouvez, bien sûr, aller visiter le site de l’archidiocèse d’Indianapolis, site qui est placé sous le patronage « de la Bienheureuse Vierge Marie, des archanges Michel, Gabriel et Raphaël, et dédié à notre premier évêque le serviteur de Dieu Simon Bruté » ! Mais je vous invite surtout à prier pour la santé de l’archevêque Buechlein dont vous savez déjà, si vous êtes des lecteurs réguliers (et attentifs) d’americatho, qu’on a diagnostiqué chez lui un cancer un janvier dernier. Donc prions pour l’archevêque d’Indianapolis et prions pour le progrès de la canonisation de Simon Bruté de Rémur !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ph. V. 07/08/2010 19:40



Comme je ne lis et ne comprends que le Français, cette histoire racontée par un américain me pasera au-dessus de la tête ! Hélas


Je suis allé voir le site en question qui n'est qu'en Anglais !


Vive radio Courtoisie et sa francophonie !