Pour la solennité de l’Assomption, un rappel utile d’Ex Corde Ecclesiæ pour les établissements d’enseignement supérieur catholiques américains

Publié le par Daniel HAMICHE

 

cns logo

 

 

 

Il y a vingt ans jour pour jour, le vénérable Jean-Paul II publiait la constitution apostolique Ex Corde Ecclesiæ qui, tout en établissant les normes devant régir tout établissement d’enseignement supérieur catholique, réaffirmait l’autorité de chaque évêque diocésain, en vertu de son munus docendi, en matières d’identité et de doctrine catholique, et rappelait le devoir des établissements catholiques à respecter leur identité propre.

Pour les Etats-Unis, c’était le rappel à l’ordre nécessaire après vingt ans d’errements nés du Land O’Lake Statement – une déclaration signée par les présidents des plus célèbres universités catholiques américaines déclarant leur indépendance de toute autorité autre que la leur, et même de celle de l’Eglise… J’ai à plusieurs reprises dans ce blogue dénoncé les trahisons systématiques d’Ex Corde Ecclesiæ dans de nombreuses universités américaines dites “catholiques”.

C’est cette constitution apostolique qui est à l’origine de la naissance, quelques années plus tard en 1993, de la Cardinal Newman Society (CNS) fondée par de jeunes anciens de facultés et d’universités catholiques – dont Patrick J.  Reilly, le courageux président de CNS – qui l’ont prise au sérieux er se sont associés pour la faire appliquer afin de renouveler et de renforcer l’identité catholique dans les établissements d’enseignement supérieur catholiques.

CNS contribuera efficacement à aider les évêques américains à mettre au point leurs propres directives d’application d’Ex Corde Ecclesiæ en 1999, directives qui seront approuvées ultérieurement par le Saint Siège (ce qu’on appelle la recognitio).

Pour célébrer ce vingtième anniversaire, la CNS publie un exposé complet sur cette constitution apostolique, ce qu’elle est, pourquoi elle a été rendue nécessaire et sa chronologie. Un excellent travail de synthèse qui mérite d’être découvert.

CNS est aujourd’hui forte de plus de 20 000 adhérents, publie un célèbre classement des établissements d’éducation supérieur authentiquement catholiques – ils sont fort peu nombreux ! – et continue son noble et courageux combat au jour le jour pour faire appliquer Ex Corde Ecclesiæ, un combat qui a déjà donné de très beaux fruits.

Prions Notre Dame au titre de son Assomption, pour le triomphe complet de l’identité catholique des établissements d’enseignement catholiques aux Etats-Unis… en en France !

Joyeuse et sainte fête de l’Assomption à tous nos amis américains et à tous les lecteurs de ce blogue !

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bouge 15/08/2010 21:37



Pourquoi les ecoles catholiques n'auraient elles pas comme une sorte d'imprimatur de l'eveché dont elles dependent?Celle ci serait renouvelable chaque année selon la conduite de l'ecole ou
université vis à vis de leurs prises de positions dans les problémes de societé et de la qualité de leur enseignement par rapport aux valeurs du catholicisme.Ainsi cela eviterait tous problemes
et permettrait d'avoir des repéres car l'on saurait si il y a divergences avec les lois de l'Eglise.