Sélectionné pour le Nobel de la Paix, un prêtre américain pourrait bien être excommunié

Publié le par Daniel HAMICHE


« Il y a loin de la coupe aux lèvres » dit-on, et être désigné pour le Prix Nobel de la Paix 2010 n’est pas la garantie qu’on se le verra attribué… En tous les cas, la candidature du P. Roy Bourgeois, prêtre de la congrégation missionnaire de Maryknoll, a été proposée au comité du Prix Nobel de la Paix, le 22 novembre dernier par l’American Friends Service Committee – la branche américaine de la Société des Amis, c’est-à-dire des Quakers – qui avait obtenu en 1947 le Prix Nobel de la Paix.
L’attribution au père américain Bourgeois du prix 2010 me semble personnellement très improbable, ne serait-ce qu’en raison du fait que le prix 2009 fut déjà attribué à un Américain : Barak Obama ! – ce qui n’est pas le moindre scandale de ce prix fortement “idéologisé”.
Le problème, avec le P. Bourgeois, n’est pas tant son activisme pacifiste et son engagement résolument à gauche : c’est que c’est un hérétique.
Partisan de l’ordination des femmes au sacerdoce, cet orateur de talent ne cesse depuis des années de promouvoir cette hérésie lors d’innombrables tournées de conférences aux États-Unis et dans le monde.
Rome l’a mis en garde : le 21 novembre 2008, pour avoir assisté à l’“ordination” de Janice Sevre-Duszynska à Lexington (Kentucky) et y avoir donné l’homélie. La Congrégation pour la Doctrine de la foi, lui donna trente jours pour rétracter cette hérésie sous peine d’excommunication. Il n’a non seulement pas rétracté, mais a répondu avec insolence à Rome et continué à propager cette fausse doctrine depuis.
Dialecticien rompu à tous les amalgames, le P. Bourgeois affirme que « l’Église catholique a tort » sur la question de l’ordination des femmes, et que son obstination est un « péché » au même titre que le « racisme ». On connaît la chanson…
J’ouvre donc le premier pari réservé aux lecteurs d’americatho.
Pensez-vous que :
    1. Le P. Bourgeois sera excommunié avant le recevoir le Prix Nobel de la Paix.
    2. Le P. Bourgeois sera excommunié après avoir reçu le Prix Nobel de la Paix.
    3. Le P. Bourgeois sera excommunié et ne recevra pas le Prix Nobel de la Paix.


(Vous devez répondre dans la zone des commentaires de cet article).

 

 

roybourgeoisfist99b1.jpeg


 


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Panouf 30/01/2010 23:15


Le second est exclu pour des raisons à la fois d'ultinatum et de communication: excommunier qqn juste après qu'il ait reçu le prix nobel de la paix est le genre de bourde que le vatican ne
commettra plus.
Je dirais la 3, mais j'ai un doute sur la 1...


Greg 30/01/2010 16:20


Relire "Wise blood" de Flannery o'Connor.

Réponse4.

Le père Rebelle recevra le prix Bourgeois du Nobel des Pets, pardon, le prix Poubelle de la Paix, contestera son excommunication pour le maximum de buzz (mais la réclamera si rien ne vient pour un
peu plus de com'), lèvera son petit poing serré comme sur la photo en piaillant: "il est interdit d'interdire", "sur les pavés la rage", "Hasta la tourista siempre", et patin et couffin...

... et quoi d'autre?

Rien, le vide de "les maux-ticon(e)":





caroline 30/01/2010 13:27


Parions sur la réponse 3. Excommunié et pas de Nobel .


marie odile lery 30/01/2010 12:13


réponse 3 ! na !


Wytestone 30/01/2010 09:25


Réponse 3 !!!