Seton Hall University sermonné par l’archevêque de Newark

Publié le par Daniel HAMICHE

 

MYERS, JOHN J

 

 

Le cours que la Seton Hall University d’Orange, New Jersey, archdiocèse de Newark) entend proposer à ses étudiants à la rentrée prochaine sur le thème du “mariage” entre personnes de même sexe, et confié à un militant homosexualiste – dont j’ai traité ici  –, vient de se voir réprimandé par l’ordinaire de l’archidiocèse, Mgr John J. Myers.

Dans un déclaration datée de vendredi dernier, et s’appuyant sur une démarche du conseil d’administration de l’Université, l’archevêque exige « que tout soit fait (…) pour protéger la catholicité de cette Université ».

 

  • « Comme pasteur de l’archidiocèse de Newark, il est de ma responsabilité de maintenir l’identité catholique de toutes les institutions et organisations de l’Église dans cet archidiocèse, et de m’assurer que toutes les institutions d’éducation et les paroisses reçoivent l’enseignement catholique authentique et orthodoxe.
  • Cette responsabilité s’étend à toutes nos écoles élémentaires et secondaires, aux programmes d’éducation religieuse de nos paroisses, qu’ils soient destinés aux adultes ou aux enfants, à tous les collèges et à l’Université qui opèrent à l’intérieur de ma juridiction.
  • Les récentes informations selon lesquelles un cours sur le mariage entre personnes de même sexe sera proposé dans le programme de rentrée de la Seton Hall University me trouble grandement (…) Le mariage est l’union d’un homme et d’une femme, et il reflète la complémentarité des sexes (…) Cet enseignement précède toute connotation sociétale du mariage et est fondé sur la loi naturelle (…) Le cours projeté cherche à promouvoir comme légitime une série de pensées qui est opposée à ce que l’Église enseigne. Par conséquent, ce cours ne s’harmonise pas avec l’enseignement de l’Église. »

 

 

 

 

 

Commenter cet article

bouge 02/05/2010 21:12



Ne croyez vous pas qu'il faudrait,pour eviter ces dérives dans ces universités qui usurpent l'identité catholique, une sorte d'imprimatur de l'Eveque du diocése renouvelable chaque année selon
les programmes proposés aux éléves.Cela rassurerait bon nombre de catholique soucieux de l'enseignement que l'on dispense dans ces facultés qui sabotent et sement le trouble dans l'esprit
des nos jeunes.


Qu'en pensez vous Mr Hamiche? Messieurs les blogueurs?