Un collaborateur d’Obama fait la leçon au cardinal Bertone…

Publié le par Daniel HAMICHE

 

Ce n’est pas la première fois que j’alerte sur ce misérable personnage 1. Harry Knox est un cathophobe primaire, secondaire et crétacé supérieur. Qu’Obama l’ait nommé à l’Advisory Council on Faith-Based and Neihgborhood Partnership, ne surprendra que les imbéciles. Obama est un cathophobe primaire, secondaire et crétacé secondaire (mais avec palmes ! c’est le Président…), et il s’entoure de gens de sa sorte ou soutient et encourage tous les dissidents catholiques (voir ici par exemple) avec une constance remarquable.
Harry Knox a fait hier la leçon au cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d’État du Vatican, à propos de ses déclarations “controversées” – mais ô combien justes – selon lesquelles la question des prêtres dits “pédophiles” était d’abord et avant tout une question de prêtres homosexuels. Cela fait des années que je le dis, mais tout le monde s’en fiche (sauf les lecteurs d’americatho, évidemment…).

Voici les déclarations de Knox, par ailleurs porte-parole de l’Human Rights Campaign :

  • « En tant que pasteur [Bertone] devrait passer ses nuits et ses jours à guérir les blessures infligées par l’Église aux victimes des prêtres pédophiles (…) au lieu de détourner l’attention sur ces décennies de camouflage par le Vatican de comportements pédophiles.»

Et voici la riposte de Bill Donohue, de la Catholic League, avec laquelle je suis en accord à 150 % sur cette affaire :

  • « Harry Knox a un long et hideux passé d’infliger des raclées au pape, de médire contre les Chevaliers de Colomb, de faire la leçon aux prêtres, etc. Le voici de retour, disant au cardinal Bertone ce qu’il convient qu’il dise et comment il doit faire son boulot. Et tout cela venant d’un homme qui non seulement n’est pas catholique mais qui a été refusé à l’ordination par la United Methodist Church et la United Church of Christ en raison de son mode de vie homosexuel.
  • C’est un fait qu’il y a un lien indiscutable entre la montée de l’homosexualité dans le sacerdoce et les abus sexuels (…). Le temps est vraiment venu pour qu’on ait une discussion sur ce sujet.
  • En attendant, l’administration Obama doit décider si elle peut continuer à défendre Harry Knox. Nous avons déjà demandé que Harry Knox soit fichu à la porte. Nous réciproquons cette demande aujourd’hui. »


1. Voir ici, ici et .

 

 


Publié dans cathophobie

Commenter cet article

Paul-Emic 16/04/2010 22:06



Il est bien ce Bill Donohue



Boanergues 15/04/2010 18:12



C'est l'histoire de la paille et de la poutre, en mode on ne peut plus tragique !


Combien y a-t-il d'homosexuel(le)s et de pédophiles dans la clique d'Obama, non pas dans la Maison Noire seule, mais parmi tous ceux qui l'ont élu ?


Jamais on en parle !


Et parmi la multitude qui attaque sournoisement l'Eglise catholique, en particulier à travers son Pape, combien, dans ce monde satanique, y a-t-il d'homosexuel(le)s et de pédophiles ?


Jamais on en parle !


Je crois qu'après un bilan honnête (même est-ce envisageable ?) la secte mondialiste Obama and Co aurait l'air complètement
ridicule !


Tout comme il est ridicule pour "le voyou de Chicago" and Co de vouloir apprendre à notre Très Saint le Pape quoique ce soit sur ce que veut l'Eglise du Christ.


La Maison Noire et ses complices mondialistes cachent de bien sombres desseins...


Mais attention que par la prière cette clique sinistre et mondialiste ne soit anéantie comme à Lépante !


 


Boanergues