Un évêque américain menacé par les extrémistes homosexualistes, doit se déplacer avec un garde du corps !

Publié le par Daniel HAMICHE

 

cordileone

 

 

Mgr Salvatore Cordileone, le courageux évêque d’Oakland (Californie) depuis mars dernier, est la cible de la haine et des menaces des homosexualistes depuis son intervention cruciale en faveur de la défense de la famille traditionnelle et du succès du référendum californien intitulé « Proposition 8 ».
C’est l’ami Thomas Peters « l’American Papist » qui nous révèle cela dans un post d’hier :

  • « La chose ma été racontée par une source réputée : très souvent lorsqu’il se rend à une manifestation publique, l’évêque doit se faire accompagner d’un garde du corps.
  • Je ne dévoilerai pas la source ni les détails […], mais cette personne m’a fait ces commentaires : “C’est vraiment un signe des temps lorsqu’un évêque catholique se rendant dans une université catholique pour parler du caractère sacré du mariage, est obligé de se faufiler dans le bâtiment par une porte dérobée, accompagné d’un garde armé.” »

C’est en effet un signe des temps mais, mon Dieu, quels temps…
Prions pour cet excellent évêque qui, de surcroît, est un fervent soutien de la forme extraordinaire de la liturgie latine.

 

 


Publié dans épiscopat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Castelrey 02/05/2010 14:41



De fait, je ne sais s'il y a une certaine liberté dans le port des vêtements liturgiques, mais on le croirait revêtu d'une armure.....



Seymour 28/04/2010 21:21



Pas étonnant d'avoir des réponses extrêmistes quand on défend soi-même une position d'extrêmiste...



Charles Ed 28/04/2010 20:10


Lors des premières manifestations GAY en Amérique ils réclamaient le droit à la différence et d'être respectés. Maintenant ils ne tolèrent plus d'être différents mais réclament une égalité
complète: Donc le Mariage, le droit à ladoption d'enfants, et dans les écoles liberté de parler de l'homosexualité à des jeunes de 12 à 16 ans. On demande aux étudiants sous quelle identité ils se
reconnaissent,a) hétérosexuelle, b)homosexuelle, c)Bisexuelle ou ne sait pas ? C'a se passe au Québec sous la houlette des professeures de sexologie... L'Amour on n'en parle pas, sauf de se
protéger... Je dis Non à l'Homophobie et aussi Non à l'Homofolie.


Perpétue 28/04/2010 18:48



Les homos ne sont pas de pauvres petits persécutés tous doux et gentils? Eux aussi commencent à montrer leur vrai visage?