Un prêtre indigne suspendu par l’évêque de Joliet

Publié le par Daniel HAMICHE

 

BpSartain f

 

 

Curé de la paroisse de St. Isidore à Bloomingdale (Illinois, diocèse de Joliet), la seconde en importance du diocèse avec 9 000 catholiques, le P. Jerry Simonelli a été suspendu de tout ministère par l’évêque Mgr Peter Sartain. Une enquête diocésaine a révélé que le prêtre avait rompu ses vœux de célibat (en fait de chasteté, mais les prêtres, semble-t-il, n’y sont pas astreints par leurs vœux propres). Il s’agit là, en fait, d’une relation homosexuelle « mais qui n’a rien à voir avec des enfants ou des choses de la sorte » précise le diocèse mais d’une relation sexuelle « avec un adulte consentant », non pas occasionnelle mais répétée. Le procureur du comté de DuPage, saisi de la plainte d’un jeune homme de 21 ans, n’a rien découvert de punissable. L’Église si. Je vous demande de bien y réfléchir…
Le prêtre a été frappé d’une « suspension temporaire » : « il ne peut avoir les fonctions de prêtre, s’habiller comme un prêtre, agir comme un prêtre ou se présenter comme prêtre ». Ceci s’apparente à une sanction de suspense – mais je peux me tromper.
Phil Lawler, de Catholic World News, voit dans la décision de l’évêque un « signe positif » : « C’est la première fois, déclare-t-il à LifeSiteNews d’où je tire cette information, que j’entends parler d’une pareille chose. On a appris qu’il y a un nombre horrible de cas où des prêtres ont eu des activités sexuelles  consentantes avec des personnes de sexe masculin, mais que cela n’avait pas d’importance. Cela en a, et c’est une bonne chose que ce soit pris avec sérieux. »
Mgr Sartain un nommé un prêtre remplaçant pour la paroisse et devrait désigner un nouveau curé le 1er juillet.
Cette histoire, comme celles qui précèdent, semble montrer que de nombreux évêques sont en train de “reprendre la main”. À suivre…

 

 


Publié dans épiscopat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Henri 27/05/2010 10:12



Cher Monsieur, les prêtres ne font pas de voeux de pauvreté ni d´obéissance (même si, comme catholiques et a fortiori comme prêtres, ils doivent en vivre l´esprit) mais bien de chasteté, selon la
théologie thomiste traditionnelle de l´Église, et ce de manière implicite, lors de leur ordination sous-diaconale (forme extraordinaire du rite romain) ou diaconale (forme ordinaire). Autres
Christs, leur personne appartient désormais à Notre-Seigneur et tout crime contre la pureté devient en même temps sacrilège. D´ailleurs, touté confession d´un péché impur avec un prêtre ou
religieux(se) doit préciser cette circonstance aggravante.



Denis Cloutier 22/05/2010 16:33



P. Jerry Simonelli Voila pour le mal ,(suspension ), mais qu' en est-il du bien ?


Ne venez pas me faire accroire que cette être n' a jamais fait le bien ou qu'il n' étaient pas aimés de ses paroissiens.


Le voila maintenant éloigné de sa vie sacerdotale et rejetté par sa communauté.


Je ne peut rester indifférent au sort de cette personne.


Il va vivre des bouleversements intérieur immense.