Une nouvelle basilique aux États-Unis et la première en Georgie…

Publié le par Daniel HAMICHE

 

SacredHeartChurch Atlanta

 

 

 

C’est la deuxième église aux États-Unis à être élevée au rang de basilique mineure en quelques mois, après celle de Charleston, ce qui porte le nombre des basiliques mineures dans ce pays à 64.

La Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements a, en effet, élevé le 22 février de cette année la Sacred Heart Church d’Atlanta (Georgie) en basilique mineure, la première dans cet État. Aujourd’hui même, l’archevêque d’Atlanta, Mgr Wilton D. Gregory, a célébré une Messe pour fêter à la fois l’élévation de l’église en basilique et le cent trentième anniversaire de la fondation de la paroisse.
L’église du Sacred Heart a reçu sa dédicace en 1898. Elle succédait, comme église paroissiale, à l’église des Saints Pierre et Paul (la paroisse fut fondée en 1880 par la  Société de Marie : les Pères Maristes). L’œuvre est due à l’architecte W.T. Downing qui a souhaité bâtir une église dans le style « roman français » – la photo ci-dessus illustrant cet article, vous permettra peut-être de comprendre ce que nos amis Américains appellent le style « roman français »
L’église a été classée en 1976 au National Register of Historic Places, l’équivalent américain de nos « sites et monuments ». Elle semble plutôt dynamique puisque, en cinq ans, les nombre de foyers inscrits à cette paroisse est passé de 700 à 1 300.
Et puisque nous sommes à quelques jours du centième anniversaire de sa naissance, voici, ci-dessous, une photo de la bienheureuse Mère Teresa de Calcultta, prise dans un salon de l’église du Sacred Heart lors de son passage à Atlanta en l’été de 1995, où une fondation des Missionnaires de la Charité s’était établie dès 1992.

 

Mother-Teresa-visits-Atlanta-at-Sacred-Heart-Church-by-Lind

 

 

 


Commenter cet article