Une université jésuite invite des personnalités dissidentes à sa remise des diplômes

Publié le par Daniel HAMICHE

 

Une très vénérable université catholique – elle fut fondée en 1911 –, la Loyola Marymont University de Los Angeles (Californie), vient, à son tour, de rompre avec les évêques américains, en invitant, pour sa cérémonie de remise des diplômes de fin d’année, deux personnalités en parfaite opposition à l’enseignement de l’Église.
Elle se propose, en effet, de recevoir Deval Patrick et Marlene Carter, comme orateurs principaux lors de la remise de ces diplômes.
Deval Patrick, actuel gouverneur du Massachusetts, n’a cessé d’œuvrer pour empêcher un référendum populaire sur le “mariage” entre personnes de même sexe dans son État, au nom de la lutte contre la « discrimination ».
Quant à Marlene Carter, elle a toujours été pour la légalisation de ce type de “mariage” au motif que c’était « une simple affaire d’honnêteté et un droit humain fondamental ». Elle a également été systématiquement opposée à la loi obligeant au signalement aux parents de la volonté d’une mineure à avorter et a donné plus de 10 000 $ à la campagne pour l’élection d’Obama à la présidence.
Une nouvelle trahison d’une université jésuite…

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Denis Cloutier 28/04/2010 03:28



Loyola Marymount University  plutôt ,


La question que je me pose est pourquoi eux, David Patrick et Marlene Carter?


Deval Patrick et Marlene
Carter,


 


Deval Patrick est un opposant à la peine de mort et est favorable aux recherches sur les cellules souches.


 


Marlene Carter   n/d


 


Loyola Marymount University est une prestigieuse Université n’entre pas qui veut, les postulants (nombreux) sont triés sur le volet  et
les frais sont exorbitant.


 


Source wiki et


http://images.google.ca/imgres?imgurl=http://www.collegeprofiles.com/images/lmupic.jpg&imgrefurl=http://www.collegeprofiles.com/loyolamarymt.html&usg=__aTxONe9olUfOYbqGsy8a9fLc-zI=&h=230&w=397&sz=21&hl=fr&start=3&um=1&itbs=1&tbnid=1MffMu5lPlHawM:&tbnh=72&tbnw=124&prev=/images%3Fq%3DLoyola%2BMarymount%2BUniversity%26um%3D1%26hl%3Dfr%26lr%3Dlang_fr%26sa%3DN%26rls%3Dig%26rlz%3D1W1GGLA_fr%26tbs%3Disch:1



JFA 28/04/2010 00:38



Cher Daniel,


je profite de votre blog pour vous envoyer un message qui n'a aucun rapport avec votre dernier post.  Mais, pourriez vous reprendre contact avec moi. Mon numéro de téléphone portable est
inchangé actuellement, mais envoyez-moi un courriel à l'adresse ci-dessus et je vous le donnerai si nécessaire. 


 


+JF Audin



Alain 27/04/2010 22:19



aujourd'hui l'Eglise est plus qualitative que quantitative



Christine 27/04/2010 20:41


Bonjour Monsieur Hamiche. Pourriez-vous à l'occasion nous dire ce qu'il en est de l'état du recrutement et de la qualité des vocations chez les Jésuites américains ? Je ne serais guère étonnée
qu'il y ait là quelque espoir : comme l'état des autres congrégations l'a prouvé, on ne sacrifie pas sa vie à un idéal libéral. Je serais donc portée à croire qu'une part non négligeable du faible
renouvellement de leur effectif doit au être tout au moins nettement plus conservatrice que la mouvance actuellement majoritaire, mais guère plus jeunette. Merci d'avance pour les informations que
vous pourrez nous apporter sur le sujet.


Perpétue 27/04/2010 20:33



Ce qu'il y a de bien, c'est que maintenant on va connaître la véritable allégeance de beaucoup de gens qui se cachaient sous une étiquette "respectable" ou "vénérable".