Pave the Way (New York) révèle la découverte de nouveaux documents sur l’Église catholique et le nazisme

Publié le par Daniel HAMICHE

 

La Pave the Way Foundation de New York (PTWF), une organisation non confessionnelle fondée par des israélites et travaillant au dialogue interreligieux, s’est spécialisée depuis de nombreuses années dans la défense de Pie XII. Elle a consacré beaucoup de temps et d’argent à rechercher dans de nombreux fonds d’archives de par le monde des documents originaux relatifs au rôle de Pie XII et du Saint Siège relativement au nazisme et à la Seconde Guerre mondiale.
Le service en anglais de l’agence Zenit 1 de Rome révélait avant-hier que Michael Hesemann, un chercheur de la PTWF, avait découvert un grand nombre de documents remontant aux années 1930 à 1933, et qui montraient que l’Église avait excommunié, avant même l’avènement d’Hitler au pouvoir, les catholiques qui militaient activement dans le parti nazi, qui revêtaient l’uniforme du parti ou portaient ses drapeaux à croix gammée dans des manifestations.
Hesemann explique que « ces documents montrent à l’évidence qu’il y avait une guerre idéologique entre l’Église catholique et le national-socialisme dès la décennie précédant la guerre. Les évêques allemands et la Curie romaine considéraient la doctrine nazie non seulement incompatible avec la foi chrétienne, mais hostile à l’Église et dangereuse pour la morale humaine, et plus encore que le communisme. »
Parmi les documents retrouvés par Hesemann se trouve notamment une lettre manuscrite d’Hermann Goering, haut responsable du parti, sollicitant une entrevue avec le cardinal Eugenio Pacelli (futur Pie XII), laquelle fut catégoriquement refusée. On a également retrouvé des lettres de baptisés catholiques membres du parti nazi sollicitant la levée de leur excommunication, ce qui leur fut refusé.
Gary Krupp, le directeur général de PTWF estime ces documents « de très grande importance ». Michael Hesemann, déclara-t-il, « a été très diligent dans sa recherche au sein des archives publiques et il a découvert des documents nouveaux et importants à chacune de ses recherches. Ses recherches nous racontent une tout autre histoire sur Eugenio Pacelli (…) que celle qu’on connaît ordinairement. »
Pave the Way estime que 65 % des archives publiques relatives aux activités officielles d’Eugenio Pacelli avant de devenir pape, n’ont jamais été consultées par les historiens…


1. Mais ces informations semblent être en partie une reprise de celles déjà publiées sur Le blog consacré à Pie XII dès octobre 2009.

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

denis Cloutier 20/04/2010 02:03



Voyez ce que fait le New-York Time avec Chartrand et l' Église Catholique romaine, Il le salisse pour ensuite l' associé a l' Église


 


Mr. Chartrand’s personal trajectory mirrored that of Quebec’s labor unions, from dutiful allies of the Roman Catholic Church to a militant
force that supported Quebec’s independence. A big, rumpled man with a bushy mustache, he was a Trappist monk as a youth and became, by his own indisputable description, “an angry old man.”


http://www.nytimes.com/2010/04/18/world/americas/18chartrand.html?sq=michel%20chartrand&st=cse&scp=1&pagewanted=print